Circulation de faux billets de banque

La vigilance est de mise

01 Fév 2016
397 fois

Interrogé sur  la rumeur de circulation de quelques faux billets de 1000 et 2000 dinars, le chef de la P.J. de la Sûreté de wilaya, nous a affirmé dernièrement qu’il s’agit de cas rares (environ 1 billet sur 100 millions de centimes selon la moyenne relevée  par  les machines détectrices des banques), une moyenne comprise dans les normes mondiales dans ce domaine. Ces billets suspects sont immédiatement repérables à la qualité du papier utilisé pour leur fabrication et à la couleur anormale de l’impression. «Dans ce cas, la personne qui se retrouve en possession d’un tel billet  acquis accidentellement au cours de transactions, devra  le déposer auprès des bureaux de postes, à la banque, ou à la police. C’est une question de civisme. Cette personne, aux yeux des autorités, n’a aucune responsabilité et elle est absolument protégée par la loi». Voilà donc pour ce qui est de la croyance populaire qui fait généralement état du fait que les personnes à qui on refile un de ces billets serait  poursuivie et encourt des sanctions pénales. Pour notre interlocuteur, la fabrication de fausse monnaie est l’un des crimes les plus graves  perpétrés au préjudice de l’Etat et de la société, et les malfaiteurs qui s’aventurent dans cette filière sont repérés très rapidement, et ne font jamais «long feu». C’est ainsi que, tout dernièrement, grâce à la vigilance des limiers de la police judicaire, un important réseau de faussaires qui s’était lancé dans la fabrication  de billets de 1000 et 2000 dinars vient d’être  arrêté et présenté au parquet. L’enquête menée en quelques jours, a permis de resserrer l’étau sur tous les membres de la bande. Le chef de ce réseau, un universitaire, était en possession d’un matériel d’impression qui a été saisi, en même temps que  la somme de 100.000 dinars en faux billets. Cette bande, mise hors d’état de nuire au complet, activait sur l’axe Kherraza-Draa Erich, selon les informations communiquées par la brigade économique.

Farida H. 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85