Campagne de nettoiement des cités

Enlèvement de plus de 300 tonnes de déchets

18 Jan 2016
323 fois

La bataille de nettoiement des cités populaires de la commune de Annaba des déchets domestiques et solides n’a pas encore été remportée, en dépit des campagnes successives organisées périodiquement depuis presque deux ans. Certaines cités, une fois débarrassées des montagnes d’ordures de déchets ménagers et solides, ne renouent avec la propreté qu’une durée éphémère pour replonger dans l’insalubrité. L’absence de civisme des habitants et les difficultés des services techniques de la commune a prendre en charge de manière sérieuse ce module, en sont les causes essentielles. Conscients des conséquences néfastes pouvant résulter de la dégradation de l’environnement sur la santé publique et la réputation de la ville qu’on surnommait  jadis avec fierté la Coquette, les pouvoirs publics et les élus ne comptent pas baisser les bras et continuent d’organiser des campagnes de nettoiement  tous azimuts des cités les plus affectées par l’insalubrité rampante. Ainsi, pas plus tard que la semaine passée, une campagne de nettoiement d’envergure a eu lieu dans un champs à Sidi Harb, près du cimetière des Juifs, permettant l’enlèvement de plus de 300 tonnes de déchets solides et domestiques. Organisée par les services techniques de la commune en collaboration avec la direction de l’urbanisme et de la construction, cette campagne devra se poursuivre pour cibler d’autres quartiers  qui seront dotés par la même occasion de bacs à ordures faisant partie d’un lot de 5000 unités acquis récemment. L’endroit qui a été assaini, va abriter, a-t-on révélé, un espace vert et de loisirs pour enfants. Par ailleurs, le projet de gestion des déchets ménagers et l’économie circulaire prévus au titre de la coopération avec l’agence de coopération internationale d’Allemagne (GIZ), tarde à se mettre en exécution. Le projet vise, explique-t-on, à renforcer la gestion durable des déchets ménagers par l’amélioration des capacités d’intervention de la commune en la  matière, tout en favorisant la création d’emplois durables dans la collecte et  le transport des déchets solides ménagers. Ce qui exige, soutient –on, une amélioration de l’exploitation des centres d’enfouissement technique,  la mise en place de mécanismes de financement et la réunion de conditions cadres pour le développement de l’économie circulaire. 

Hocine Akli

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85