L’Institut de formation des cadres de l’éducation (Meriem Bouatoura)

Un établissement à promouvoir

20 Avr 2014
1219 fois

L’Institut national de formation des cadres de l’éducation nationale (Meriem Bouatoura) de Constantine est chargé de la conception du pilotage et de la mise en œuvre de la formation des personnels d’encadrement pédagogiques, administratifs et financiers relevant des 12  wilayas de l’Est du pays. L‘établissement accueille chaque année plus de 400 stagiaires pour des stages variables, selon Madame Boumalite directrice de l’Institut depuis 2007. L‘établissement s’appuie sur un réseau d’environ une vingtaine de formateurs associés et une dizaine d’intervenants provenant  d’horizons divers. La formation offerte par l’Institut  pour le compte des directions de l’éducation des wilayas précitées repose sur trois axes principaux le management administratif , la gestion éducative et pédagogique et les technique comptables (finances) au profit des directeurs de CEM, des aide- compactables, des directeurs et leurs adjoints des  écoles primaires ainsi qu’une formation spécialisée pour les professeurs d’enseignement secondaires dans le cadre d’une mise à niveau a-t-elle précisé. L’Institut Meriam Bouatoura un chef d’œuvre architectural  hors paire qui datait de l’époque coloniale, surplombant le vieux rocher au nord de la vieille ville au voisinage de Bab El Kantra est devenu un pôle de formation adéquate avec les changements que connait le système éducatif dans le cadre de la réforme et l’introduction des nouvelles technologies de gestion à savoir les nouvelles pédagogies (l’approche par compétences, le projet de l’établissement le génie de la formation etc......, Selon Mr Bougaouasse, ancien pionnier de l’éducation dans le constantinois ,ancien inspecteur de l’administration des CEM, l’objectif de la formation des futurs directeurs, intendants et sous-intendants entre dans le cadre de la rationalisation du profil pédago-administratif et financier des futurs managers de nos établissements scolaires afin qu’ils puissent gérer et piloter  leurs établissements et accomplir leurs nobles missions dans un cadre bien déterminé retraçant l’efficacité du grand projet de la réforme. A ce titre l’Institut vient de bénéficier du titre d’Institut national et sa nomination a été inscrite par décret ministériel dans le Journal Officielle. Après sa mise en application l’établissement bénéficiera de beaucoup d’avantages à savoir une autonomie financière avec un budget spécial pour sa rénovation et le cadre de vie des stagiaires en matière d’hébergement et d’études ( salles de cours) et sa réhabilitation au même titre que celui d’El Harrache à Alger.

Maalem Hafid

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85