Provocation marocaine à New York

Alger condamne une dérive dangereuse

17 Juil 2021
1523 fois

Tout le monde sait que le Makhzen use et abuse du stratagème tentant d’occulter vainement le problème de décolonisation dans le conflit qui l’oppose au Sahara occidental. L’approche royale qui veut cacher le soleil avec un tamis veut que ce soit l’Algérie qui est tout le temps désignée comme la source de ses déboires avec le peuple sahraoui qui aspire à prendre ses destinées en main selon le droit que lui arroge la légalité internationale. Oui l’Algérie a bon dos. Elle est même désignée ennemi numéro1 dans la propagande du Makhzen qui n’innove en rien d’ailleurs depuis que le problème du Sahara occidental est posé dans les instances onusiennes. A chaque fois, il distille son venin sur l’Algérie qu’il accuse même de commanditer des attentats terroristes pour mieux occulter ses échecs diplomatiques et les limites de sa politique intérieure. Mais cette fois-ci ses suggestions dépassent les limites même si elles sont inscrites dans la traditionnelle propagande anti- algérienne. La dangerosité de l’acte est d’autant plus évidente que le ministre des AE déclare le soutien du Makhzen à soi-disant un prétendu doit à l’autodétermination kabyle. La réponse énergique d’Alger ne s’est pas fait attendre. Avec les mots qui ne se sont pas tendres. Loin s’en faut .Le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a condamné «énergiquement», dans une déclaration hier, «une dérive particulièrement dangereuse» de la représentation diplomatique marocaine à New York, qui a distribué, récemment, au pays membres du Mouvement des NonAlignés une note officielle dont laquelle le Maroc soutient publiquement et explicitement un prétendu «droit à l’autodétermination du peuple kabyle». «La représentation diplomatique marocaine à New York a fait distribuer à tous les pays membres du Mouvement des Non-Alignés une note officielle dont le contenu consacre formellement l’engagement du Royaume du Maroc dans une campagne hostile à l’Algérie, à travers un soutien public et explicite à un prétendu +droit à l’autodétermination du peuple kabyle+ qui, selon ladite note, subirait +la plus longue occupation étrangère+. Cette double assertion vaut reconnaissance de culpabilité en ce qui concerne le soutien marocain multiforme actuellement accordé à un groupe terroriste connu, comme cela a été le cas du soutien aux groupes terroristes qui ont ensanglanté l’Algérie durant la +décennie noire+», lit-on dans la même déclaration. Et d’ajouter «cette communication diplomatique marocaine est aventuriste, irresponsable et manipulatrice. Elle relève d’une tentative à courte vue, simpliste et vaine, destinée à cultiver un amalgame outrancier entre une question de décolonisation dûment reconnue comme telle par la communauté internationale et ce qui n’est qu’un complot dirigé contre l’unité de la nation algérienne». «Cette même communication heurte frontalement les principes et les accords qui structurent et inspirent les relations algéro-marocaines. Elle constitue une violation flagrante du droit international et de l’Acte Constitutif de l’Union Africaine», insiste-t-on dans le même texte. «L’Algérie condamne énergiquement cette dérive particulièrement dangereuse, y compris pour le Royaume du Maroc lui-même dans ses frontières internationalement reconnues», affirme le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger. «Dans la situation ainsi créée par un acte diplomatique douteux commis par un ambassadeur, l’Algérie, République souveraine et indivisible, est en droit d’attendre une clarification de la position définitive du Royaume du Maroc sur cet incident d’une gravité extrême», souligne-t-on.

 S L

Dernière modification le samedi, 17 juillet 2021 11:59
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85