Formation du gouvernement

Zeghmati s’en va, Lamamra revient

08 Juil 2021
1150 fois

Une semaine après son installation à la chefferie du gouvernement, le Premier ministre, Aymen Benabdarrahmane a composé son équipe gouvernementale. Composée de 32 membres, cette équipe comporte quelques nouveautés. A commencer par le ministère des Affaires Etrangères qui voit revenir un habitué des lieux. Ramtane Lamamra remplace ainsi Sabri Boukadoum. L’envoyé spécial des Nations-Unies pour les Grands-Lacs cumulera deux postes ; en plus de la diplomatie, qu’il connaît si bien, l’enfant de Béjaïa, 69 ans, est également chargé de la « communauté nationale à l’étranger », un poste supprimé lors des précédents gouvernements. L’autre changement important est intervenu au ministère de la Justice. Ainsi, le premier président de la Cour Suprême, Abderrachid Tebbi, remplace le très controversé Belkacem Zeghmati comme Garde des Sceaux. De même, le ministère de l’Education nationale est confié à l’ancien secrétaire général, à savoir Abdelhakim Belabed. De son côté, l’ancien secrétaire général du ministère des Affaires des moudjahidines, Laid Lebbika, remplace Tayeb Zitouni, malade depuis longtemps. A la Jeunesse et Sports, c’est Abderezak Sebgag, l’ancien directeur général de l’Office national du Hadj et de la Omra qui a été désigné. Pour sa part, le directeur général de la CNAS, Abderrahmane Lehfaya, a été désigné ministre du Travail et de la Sécurité sociale. L’ancien directeur général de l’Office national de l’Assainissement (ONA) et président du Conseil de l’administration de la SEAAL, Karim Hasni, est nommé ministre des ressources en Eau. Tout comme le PDG d’Algérie Télécom, Karim Bibi Triki, qui est désormais ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication. Quelques politiques ont fait leur entrée dans le gouvernement. C’est le cas de l’ancien député du FLN, Ahmed Zaghdan, nommé ministre de l’Industrie. L’ancienne députée du RND, Wafa Chaalal est désignée ministre de la Culture. La députée du FLN, Samia Moualfi, est désormais ministre de l’Environnement. Besma Azouar, d’El-Moustakbal, garde le ministère des Relations avec le Parlement. Parmi ceux qui restent au gouvernement, on note le ministre de l’Intérieur, Kamel Beldjoud et notamment celui de la Communication, Ammar Benhimer. Ce dernier n’est plus porte-parole du Gouvernement. Le ministre de l’Habitat, Tarek Belaribi, des Transports, Youcef Charfa restent également à leur place. En revanche, le Premier ministre chapeaute également le département des finances. Et en pleine gestion de la crise sanitaire, le chef de l’Etat a gardé Aderrahmane Benbouzid à la tête de la Santé. Le nouveau gouvernement aura comme première tâche de préparer son plan d’action qu’il présentera dans les prochaines semaines à l’Assemblée populaire nationale. Il entamera son travail juste après cela.

Akli Ouali

Dernière modification le mercredi, 07 juillet 2021 21:05
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85