Envolée des contaminations à la Covid-19

Le Comité scientifique à l’épreuve de l’urgence

05 Juil 2021
702 fois

Le Comité scientifique anti-Covid-19 s’est réuni longuement aujourd’hui au ministère de la Santé, en présence d’autres experts que ses membres habituels, dans une tentative de trouver une parade à l’envolée des contaminations constatée ces derniers jours. Face à cette situation qualifiée à juste titre de « préoccupante » un certain nombre de mesures immédiates et urgentes sont ainsi prises , comme la suspension des activités de soins et de formation dans beaucoup de services hospitaliers pour augmenter les capacités d’accueil dédiées au patients atteints du Sars-Cov-2. Du coup, toutes les interventions programmées sont annulées, exception faire pour les cas d’urgence avérés, selon un communiqué du Comité qui a également décidé le citoyen de l’obligation des mesures barrières qui, il faut le reconnaitre, ne sont plus rigoureusement respectées. Le deuxième levier sur lequel le Comité scientifique entend appuyer est celui de la vaccination, à la faveur de l’arrivée massive de vaccins ces derniers jours et cela en élargissant la campagne vaccinale. A cet effet, une campagne de sensibilisation nationale sera lancée dans les prochains jours et il sera fit appel à ceux qu’on considère comme des relais d’opinion pour convaincre les citoyens de se faire vacciner. Des joueurs de football, des chanteurs, des influenceurs, des journalistes connus seront sollicités pour se mettre au service de cette campagne de sensibilisation. Les membres du Comité scientifiques ont même pensé à mettre en place dans les mosquées des moyens de vaccination, sachant que les lieux de culte ont une influence considérable sur l’opinion. Il s’agit donc à travers ce premier jet de mesures d’urgence d’enrayer les dynamiques des contaminations et revenir à des chiffres « acceptables», à défaut de quoi, le Comité mettra en œuvre le deuxième niveau des mesures plus drastiques. Si rien n’a été révélé à ce propos, on imagine que le retour au confinement fera partie de ces mesures, si les chiffres ne baissent pas dans les prochains jours. Peut-être même que la fermeture des frontières pourrait être envisagée, surtout avec le variant Alpha (variant indien) qui est en train de se répandre en France, principale provenance des membres de notre communauté émigrée. Les Algériens auraient pu passer un été plus ou moins tranquille si tout le monde se sentait responsable, en respectant au moins les mesures barrière, à défaut de vaccination. Hélas, la baisse des chiffres, qui ont précédé la flambée actuelle, a provoqué chez les Algériens l’illusion d’une immunité collective qui les a conduits à se relâcher.

H.Khellifi. 

Dernière modification le dimanche, 04 juillet 2021 20:58
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85