L’Algérie domine la Zambie «5-0»

Les Verts frappent fort

16 Nov 2019
258 fois

Face à un adversaire viril, agressif à la limite de l’anti-jeu et qui n’hésitait à aller au contact, dans le but évident de « casser » leur supériorité technique, les Fennecs ont beaucoup souffert, particulièrement en 1ère mi-temps, à imposer leur style habituel.  Il a fallu attendre les ultimes minutes d’une 1ère période assez compliquée pour les Algériens, durant laquelle les Zambiens ont affiché nettement leur volonté de ne pas subir, pour voir la situation se débloquer ; suite à un corner admirablement ajusté par Belaïli et repris, un peu n’importe comment par Bensebaïni. Après la pause, et malgré l’avantage psychologique, les protégés de Belmadi ont continué à éprouver les pires difficultés pour asseoir leur jeu, et gagner définitivement la bataille du milieu de terrain. Là encore, il a fallu une action individuelle de Belaïli, pour assister au déverrouillage d’une défense zambienne, compacte et athlétique. A 2 à 0, rien n’était encore assuré pour les Fennecs. Ils n’étaient pas à l’abri d’un retour des Chipolopolos, qui n’ont, en aucun moment donné l’impression d’avoir perdu espoir. Le tournant du match eut lieu lorsque l’omniprésent Belaïli, auteur d’une performance de haut niveau, exécuta le gardien zambien d’un tir magistral des 20 mètres, dont lui seul a le secret. A 3 à 0, les camarades de Benacer se libérèrent complètement de la peur de rater leur première sortie officielle, et donnèrent libre cours à leur inspiration, trop longtemps contenue. A moins d’un quart d’heure de la fin de la rencontre, Belmadi, qui ne semblait pas se satisfaire du score, pourtant confortable, eut un coup de génie, que seuls les grands entraineurs sont capables d’avoir. En faisant sortir Guedioura et Feghouli, deux demis et en incorporant Slimani et Soudani, deux attaquants de métier, il a complètement renversé le cours du match en sa faveur. En prenant le risque de dégarnir le milieu de terrain, il a tenté un coup d’essai qui s’avéra un coup de maitre, obligeant l’adversaire à défendre très bas. Résultat : Soudani a célébré de fort belle manière son retour en équipe nationale, en inscrivant un 4ème but de toute beauté, suite à une passe lumineuse de Mahrez, et Slimani a démontré qu’il n’a pas volé sa place de meilleur passeur en Ligue I française ! En un mot, le 5 à 0 obtenu par l’Algérie, n’est pas le résultat d’une domination, selon les schémas classiques du football, mais la conclusion d’un travail tactique et psychologique, qui a porté ses fruits. Belmadi a bien compris qu’en terre africaine, en plus de l’engagement physique, il faut aussi de la lucidité pour surpasser les difficultés et les aléas d’un environnement le plus souvent hostile. Réalistes, les Fennecs l’ont été, et ils l’ont prouvé dans le cadre d’un ensemble soudé, qui ne se contente pas pour autant du minimum. Avec Belmadi et sa sélection, l’Algérie ambitionne aujourd’hui de passer à un stade supérieur ; celui de la performance de haut niveau, où l’intelligence tactique est considérée comme une des clés majeures de la réussite. Finies, les prestations « maison », spectaculaires, mais stériles. Dans le football moderne, la maitrise doit être globale. Belmadi l’a saisi et c’est tant mieux pour cette génération de footballeurs pétris de qualités.

Mohamed Mebarki

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85