Lutte contre violence dans les stades

Berraf : ‘‘Suivre l’expérience de certains pays étrangers’’

17 Avr 2018
93 fois

Le président du Comité olympique et sportif algérien, Mustapha Berraf a préconisé lundi à Alger de «suivre l’exemple de certains pays étrangers dans le cadre de la lutte contre la violence dans les stades, pour éradiquer ce fléau» qui gangrène de plus en plus le sport algérien, particulièrement le football. «La violence dans les stades est un phénomène nouveau en Algérie, car il n’y a pas si longtemps, les gens partaient au stade en costume- cravate, et sans faire preuve d’aucune animosité envers les joueurs, les dirigeants et les supporters de l’équipe adverse, qui d’ailleurs étaient des gens tout aussi civilisés» a commencé par souligner Berraf au forum du journal Le Courrier d’Algérie, ajoutant que «certains pays européens ont des antécédents plus anciens avec le hooliganisme», faisant qu’il serait intéressant de profiter de leur expérience dans la lutte contre ce phénomène. Le week-end dernier, les stades Chahid-Hamlaoui de Constantine et Ahmed-Zabana d’Oran ont été le théâtre de fâcheux incidents, ayant causé plusieurs blessés, à l’intérieur et à l’extérieur des deux enceintes, tout en provoquant l’interruption du match MC Oran - CR Belouizdad (0-2). A Constantine, le match JS Kabylie - MC Alger, comptant pour les demi-finales de la coupe d’Algérie (0-0, 5-4 pour la JSK aux TAB), a été également émaillé par des échauffourées dans les gradins, survenues essentiellement à la mi-temps, et ayant contraint l’arbitre de la rencontre à retarder la reprise de la seconde période.»Certains actes relevaient de la pure barbarie. Voir un gamin de 12 ans danser avec un couteau, ou un supporter se faire jeter dans une rivière, ce n’est plus du sport» a entre autres regretté le président du COA.»Ces actes font vraiment honte et n’ont plus lieu d’être dans notre pays.  On doit tous agir pour y mettre un terme et puisque certains pays nous devancent dans cette lutte, je pense que ça vaut le coup de profiter de leur expérience» a une nouvelle fois préconisé le président du COA. Une commission d’enquête a été installée par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire en vue d’examiner les causes du retour du phénomène de la violence dans les stades, de définir les responsabilités et de prendre les mesures et les décisions pour y mettre un terme.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85