Souk Ahras : Après la semoule

Rush sur l’huile de table et le sucre

02 Avr 2020
253 fois

Renversante la situation qui prévaut depuis un moment dans la wilaya de Souk-Ahras concernant l’approvisionnement des citoyens en denrées alimentaires et autres produits de consommation. En effet, après le rush frénétique sur la semoule où certains citoyens ne se gênaient pas et ne se gênent d’ailleurs pas encore jusqu’à ce jour d’en faire le plein chez eux en se livrant à un véritable « pillage « des magasins des sacs de tous poids, est venu le tour de l’huile table et du sucre. On rafle à tour de bras ces deux produits dans les étals des supérettes et autres points de vente si bien qu’en quelques heures les rayons qui y sont réservés se retrouvent entièrement vides obligeant les commerçants à les réalimenter à partir de leurs stocks de réserve. Et c’est le même scénario infernal qui se reproduit ainsi presque chaque jour dans une ambiance parfois électrique tant tout un chacun cherche à avoir la priorité du service. Pour l’huile, les gens ne se contentent point d’un bidon de cinq litres en pensant aux autres, au contraire ils seraient capables, tel que nous l’avons observé, d’emporter tout le quota livré, sans se soucier de la file qui attend patiemment son tour car certains commerçants ont exigé de faire la chaine sans quoi ils ne seraient pas disposés à céder leurs marchandises à quelque tarif que ce soit tellement ils se retrouvent débordés par les sollicitations qui fusent de partout. C’est un peu pareil pour le sucre qui subit quasiment la même pression. Les sacs de 5 kg sont enlevés comme des pains au chocolat. Chacun opte pour le stockage à la maison de ces produits vu la tendance au confinement qui commence à gagner de larges pans de la société devant la menace imminente du coronavirus. La scène est pire chez les crémiers un jour sur deux où le sachet de lait pasteurisé est presque arraché au vol. Là, ce sont des chaînes sur plusieurs dizaines de mètres qui se forment bien avant l’arrivée des livreurs gênant même parfois la circulation automobile dans certaines cités où les clients, contre toute morale publique, sont loin d’observer la distanciation sociale prescrite en ces temps d’épidémiologie où le risque de contamination fatal est omniprésent d’autant plus que la wilaya n’est pas exempte du Covid-19.

H.F

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85