Souk-Ahras

Les investisseurs défaillants mis en demeure par le wali

25 Nov 2019
792 fois

Le wali se fait de plus en plus intransigeant concernant les mesures à prendre contre les investisseurs qui semblent montrer de la réticence vis-à-vis de leurs engagements primitifs menaçant même de les envoyer devant la justice si, d’ici à la fin de l’année en cours, ils n’auront pas lancé les projets pour lesquels ils ont hérité d’assiettes de terrain de la part de la wilaya dans le cadre de la concession du foncier industriel. Les investisseurs concernés ont été destinataires à ce titre de la dernière mise en demeure avant d’assainir définitivement ce dossier . «  Il y a certains citoyens qui ont hérité de projets d’investissement mais qui n’ont pas respecté les dispositions du contrat qu’ils ont contracté dans le cadre de la concession du foncier industriel. Ils ont ainsi acquis des assiettes de terrain pour des projets bien définis dont ils on fait malheureusement des aires de stockage de marchandises de diverses natures. Ce que l’administration ne saurait admettre. Les assiettes de terrain en question leur ont été cédées pour un but bien précis, à savoir celui d’y ériger une unité industrielle ou un projet productif quelconque et non pas pour en faire un dépôt. A ceux-là, je leur accorde un délai qui ne saurait dépasser la fin de l’année cours pour entamer les travaux du projet consigné dans le contrat. Au delà, j’engagerai une action en justice contre eux pour récupérer les assiettes qu’ils détiennent depuis des années sans pouvoir les exploiter conformément à ce qui a été initialement convenu. Qu’ils se débrouillent avec la banque, l’essentiel est que le projet pour lequel ils ont acquis l’assiette de terrain voit le jour. A présent, s’ils rencontrent comme ils le prétendent des obstacles au niveau de l’administration, ça on le prend en charge. Le suivi sera assuré non pas uniquement au niveau des formalités administratives mais aussi sur le terrain de la concrétisation. Nous avons les zones d’activité d’Oued Kébérit, de Sidi Fredj, de Merahna qui sont très importantes pour le développement économique de la wilaya sans oublier celle de Bir Bouhouch qui constitue la source principale de la prospérité de la wilaya avec tous les projets d’investissements qui y sont programmés...», a fait remarquer M. Bouzegza Lounès. A noter que dans ce contexte pas moins de 38 contrats ont été déjà résiliés qui ont permis la récupération de 23 hectares rien qu’au niveau de la commune de Souk-Ahras. Ces assiettes seront destinées à recevoir des équipements publics à défaut d’être attribués à d’autres investisseurs plus sérieux.  

Hamid Fraga 

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85