Jijel

Ils ferment le siège de l’APC de Fezza

14 Mai 2019
120 fois

Les habitants de la localité de Fezza, à l’Ouest du chef-lieu communal El Kennar, à l’Est de Jijel, ont fermé hier, la mairie de leur localité. Les villageois protestataires ont bloqué le nouveau siège de l’APC, ainsi que le service d‘état civil abrité par l’ancienne mairie. Un citoyen venu se faire délivrer des documents nous dira : « Ils auraient dû laisser l’état civil ouvert. Il aurait suffi qu’ils bloquent juste le nouveau siège APC pour faire entendre leur voix. Pourquoi nous pénalisent-ils de la sorte ?». Les villageois contestataires brandissaient une plateforme de revendications, axée sur trois points principaux. Y figurent le gaz de ville, la réalisation d’un CEM, un terrain de football et d’autres revendication concernant le développement de cette localité. « Notre cadre de vie se dégrade de plus en plus, les autorités locales ne semblent pas se soucier de nos préoccupations », nous dira un jeune habitant de fezza, qui explique, aussi que le réseau de gaz de ville est pourtant distant de leur village d’à peine 500 mètres. Mais il semble que les villageois ne désespèrent pas, puisqu’une énième demande pour le raccordement de cette zone au réseau du gaz de ville, a été adressée la semaine dernière, au wali . « Nous avons opté pour cette ultime démarche, en espérant être enfin raccordés au gaz, avant l’arrivée de l’hiver prochain », nous dira l’un des représentants des villageois. A noter enfin que ce village est loin d’être un cas isolé puisque plusieurs autres villages de Jijel souffrent encore et toujours du même problème. Selon les dires d’un villageois, en hiver, plusieurs familles n’ont d’autres choix que d’utiliser du bois, en l’absence de butane, pour se chauffer ou encore cuisiner. Des milliers de villageois vivent ainsi, dans un total dénuement et isolement, ils n’ont même pas la possibilité d’acquérir une bonbonne de gaz butane, ce produit n’étant pas distribué dans ces villages où les revendeurs n’accèdent pas, en raison de l’impraticabilité des pistes. Aux environs de 10h, une délégation de représentants des villageois a été reçue par le maire et ses adjoints. Tous les points ont été discutés. Un élu nous dira : « Certaines réclamations n’avaient pas besoin de tout ce forcing. Néanmoins, des solutions sont envisagées pour toutes les revendications de ces villageois. Nous les avons toutes étudiées ensemble. Certains points trouveront des solutions dans les tout prochains jours, déjà inscrit dans le cadre des PCD complémentaires. A l’issue de la réunion d’hier donc, des solutions ont été trouvées à plusieurs points figurants sur la plateforme de revendications des villageois, tel la réalisation d’un CEM et un terrain de football, en attendant que tous les autres soient à leur tour solutionnés, comme promis par les autorités locales.  

M.Bouchama

Dernière modification le mardi, 14 mai 2019 13:52
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85