SOUK-AHRAS

Le Tamazigh dans trois écoles dès la rentrée prochaine

13 Jan 2018
118 fois

La célébration de Yennayer dans la wilaya de Souk-Ahras s’est effectuée dans un climat de ferveur particulière dans la mesure où la mobilisation, pour marquer cette journée du 12 janvier décrétée chômée et payée par le Président de la République, a été générale impliquant entre autres l’ensemble des secteurs et les nombreuses associations locales. Ce qu’il faut retenir surtout de cette journée, ce sont les grandioses festivités organisées à cette occasion dont le clou fut l’imposante exposition artisanale s’étant tenue au niveau de la maison de jeunes Hafsi Abderrazak en présence des autorités civiles et militaires avec à leur tête le wali. Dans son allocution de circonstance, M. Badaoui Abbès a mis en exergue le caractère civilisationnel et anthropologique de cet élément indissociable de la culture amazighe en tant héritage culturel et historique incarnant l’une des trois dimensions de l’identité nationale. « Nous fêtons aujourd’hui l’une des dates évènementielles de l’histoire de notre pays, à savoir Yennayer  qui vient d’être consacrée jour férié par le Président de la République. En réalité, cette mesure ne peut que consolider la solidarité et l’unité nationales...» a-t-il déclaré en substance non sans exhorter les tenants de l’artisanat à promouvoir ce segment de l’identité nationale dans leurs œuvres. Il faut dire que les halls de l’établissement d’accueil n’ont peut-être jamais été aussi copieusement achalandés de produits traditionnels en matière de tissage, d’habillement, de poterie, de gastronomie, etc. de confection chaouie notamment. La délégation n’a pas manqué à cette occasion de faire un geste envers les pensionnaires de l’asile des vieillards en distribuant à ces derniers des cadeaux symboliques. Cette journée festive a été également l’occasion pour les autorités d’honorer à la cinémathèque où une cérémonie d’hommage a été organisée à leur intention, les comédiens du théâtre régional Mustapha Kateb qui ont raflé presque tous les prix lors de la 12ème édition du festival national du théâtre professionnel ayant eu lieu dernièrement à Alger grâce à leur brio et à leur talent dans la présentation de la pièce de production locale intitulée « Kechrouda «. Par ailleurs, les membres de l’APC de Souk-Ahras ont tenu à marquer cette première célébration officielle de Yennayer  à leu manière en offrant des cadeaux de valeur à tous les bébés venus au monde ce jour-là à la maternité de l’hôpital régional ainsi que des trousseaux appropriés à leurs mamans. Enfin, le directeur de l’Education, M. Bendada Salah, a annoncé que dans un premier temps, trois écoles vont dès la prochaine rentrée ouvrir des cours de Tamazigh, en l’occurrence celles de Bar Youcef de Sedrata, Belhouchet Hacène de M’Daourouch et Salah Dib de Tifech et ce, avec le consentement des parents d’élèves des localités concernées, sous réserve toutefois d’obtenir les postes budgétaires requis et dans le cas de la disponibilité des enseignants de cette langue.   

Hamid Fraga

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85