Seconde intoxication à la pâtisserie en trois jours

17 Mai 2019
386 fois

Le secteur urbain de Sidi-Mabrouk  qui couvre  deux importantes grandes places commerçantes (Oued-El-Had et Daksi) est-il en passe de devenir, en ce mois de Ramadhan, un foyer de propagation de produits alimentaires avariés ? On ne peut que le supposer si l’on prend en compte les deux cas d’intoxications collectives à la pâtisserie  survenues  dans le premier quartier en l’espace de 3 jours ainsi que la saisie par la police d’une importante quantité de viande avariée dans le second. En effet, le quartier des Frères Abbès ( Oued El Had)a encore fait parler de lui cette semaine,  et pas de la meilleure façon. Aussi, trois jours seulement après l’intoxication de 38 citoyens ayant consommé de la pâtisserie , voilà que  32 personnes (femmes hommes ) dont 17 enfants  , viennent d’être  victimes de la même (pâtisserie) achetée au même magasin. Ce second groupe  a été victime d’intoxication alimentaire dans la nuit du lundi au mardi, après avoir consommé  des tartelettes. Ils furent pris   de vomissements, de diarrhées et de douleurs au ventre avant d’être immédiatement évacués aux  urgences  médicales du service  des maladies infectieuses du centre hospitalier (CHUC)  où ils furent soignés avant de regagner leurs domiciles respectifs. Contactés, de nombreux parents des victimes de cette intoxication ont affirmé qu’ils avaient bien  consommé de la pâtisserie en tartelettes achetée au même quartier des Frères Abbès. Les informations données par les victimes et leurs parents ont été confirmées par  la délégation, communale de Sidi-Mabrouk  dont les agents ont menée une enquête  sur les lieux. Aussitôt,  les responsable du secteur urbain   ont annoncé avoir déposé une plainte contre X tandis que l’APC a pris les dispositions en procédant à la fermeture administrative conservatoire  du local incriminé dont le  produit est soupçonné d’être avarié, et ce en attendant les résultats des examens en laboratoire. Pour rappel, il y a un peu plus de 5 jours, 38 consommateurs de la même pâtisserie qui s’étaient servis au commerce incriminé ont été victimes d’intoxication et les intéressés ont déclaré également avoir fait leurs achats au même magasin qui venait d’ouvrir ses portes au début du Ramadhan.   Dans le même sillage, la 17ème Sûreté urbaine de Sidi-Mabrouk a annoncé avoir procédé, avant-hier matin, à la saisie d’un quintal de viande  soupçonnée d’être avariée et exposée à la vente  à même le trottoir au niveau de la cité Daksi Abdesselem. Après l’examen en laboratoire  communal d’échantillon de cette  viande, il s’est avéré que la viande était, effectivement, impropre à  la consommation. Aussi, la procédure judiciaire légale a été appliquée à l’encontre  du mis en cause.

A Mallem.

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85