L’enquête sur les récents feux de forêts livre ses secrets

Les pyromanes manipulés de l’étranger

17 Nov 2020
761 fois

Les récents incendies qui ont surpris les Algériens par leur simultanéité et qui ont touché plus de 10 wilayas sont en train de livrer tous leur secrets. Selon le procureur du tribunal de Cherchell, ils ont été commandités à partir de l’étranger, dans le but de porter atteinte à la stabilité du pays. Les exécutants de la sale besogne et à leur tête le principal auteur, ont été payés via un transfert par Western Union. Les feux de forêt qui se sont déclarés dans la nuit du 6 novembre dernier dans plusieurs wilayas, et notamment à Tipasa où ils ont causé la mort de deux personnes et provoqué d’importants dégâts matériels sont d’origine « criminelle » et « leur auteurs ont été identifiés », a annoncé hier le procureur du tribunal de Cherchell, confirmant l’arrestation de 19 individus. « 19 personnes ont été entendues par le juge d’instruction près du tribunal de Cherchell, qui a ordonné leur mise en détention provisoire », a déclaré Kamel Chenoufi, avant d’ajouter qu’un mandat d’arrêt international sera lancé à l’encontre de 4 autres suspect se trouvant actuellement à l’étranger ». Les investigations menées par les services de sécurité ont toutes abouti au scénario de la conspiration visant à faire régner le désordre et le chaos dans le pays. « L’enquête a permis de dévoiler les plans de ces malfaiteurs, dont le but était de faire installer le désordre par des actes de sabotage en incendiant des forêts », a affirmé le procureur. « Des bouteilles de gaz butane, des photographies du principal auteur, prises pendant l’exécution de l’opération, des téléphones mobiles ainsi que des documents ont été retrouvés chez ce dernier », a encore souligné Kamel Chenoufi. Celui-ci a révélé que durant l’enquête, « des SMS entre le principal auteur des incendies et des parties résidant à l’étranger ont été examinés ». Selon le magistrat, des preuves irréfutables que le principal auteur a été payé de l’étranger, via une opération réalisée par Western Union. Le même magistrat a parlé d’un groupe de 5 personnes, qui ont délibérément mis le feu dans leurs domiciles dans le but d’être dédommagés, sans donner trop de détails sur le rôle exact de ce dernier groupe. En tout, il s’agit de 4 groupes. Chaque groupe était chargé d’une mission précise, jusqu’au dernier, occupé à diffuser des fake news sur les réseaux sociaux. En un mot, les 19 personnes sont poursuivis pour « vandalisme », « atteinte à la sécurité de l’Etat » et « homicide ». En ce qui concerne les individus résidant à l’étranger, ils sont poursuivis pour « conspiration et agissements contre la sécurité et la stabilité de l’Etat ». Pour rappel des feux de forêts avaient été déclarés dans la nuit du 6 au 7 novembre courant à Tipasa, au même titre que 10 autres wilayas du pays, causant la mort à deux personnes brûlées vives à Gouraya, en plus de dégâts occasionnés à 45 habitations, dont les familles sont devenues sinistrés, outre la perte de 500 ha de pin d’Alep et d’autres dégâts considérables dans le secteur agricole.

Mohamed M

Dernière modification le lundi, 16 novembre 2020 21:06
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85