A l’occasion d’un message à la Cour suprême

Bouteflika s’inscrit dans l’après 17 avril

03 Mar 2014
3620 fois

Alors que les Algériens épient une intervention télévisée du président Bouteflika pour dire, de vive voix, qu’il est en bonne santé et qu’il est donc parfaitement apte à briguer un quatrième mandat, l’homme semble complètement ailleurs. Il est précisément dans l’après 17 avril, puisque l’élection  présidentielle ne serait qu’une simple formalité pour lui. A l’occasion d’un message à la Cour suprême qui fêtait hier son 50ème  anniversaire, Abdelaziz Bouteflika qui fêtait lui aussi son 77ème anniversaire par un appel au peuple algérien pour participer massivement à l’élection présidentielle. J’appelle les citoyens à participer massivement à l’élection présidentielle  du 17 avril prochain et à s’exprimer pour choisir la personne qu’ils jugent  la plus apte à diriger le pays lors de la prochaine étape. Voici la substance du message du président qui n’a pas encore annoncé sa candidature mais qui donne l’air de ne pas se sentir obligé de sacrifier aux usages politiques dès lors que son 4ème mandat constitue déjà   une anomalie par rapport à son Tab jnana. Le discours de Bouteflika, lu par le ministre de la Justice ne laisse pas l’ombre d’un doute sur l’intention de l’homme et son entourage d’opérer un passage en force comme en 2009. Tout se passe comme si le grand malaise national et la peur qui se sont emparés des Algériens quant aux lendemains de l’élection ne seraient qu’un mystère médiatique. Il est donc fort à parier que Bouteflika ne ferait pas une annonce solennelle. Dans le meilleur des cas, il publierait un communiqué. 

«Le peuple donnera une leçon»

En revanche, lui et son entourage sont sûrs qu’il gagnera au soir du 17 avril. Et son message d’hier le confirme assez bien. Le peuple algérien donnera, comme de coutume, une leçon de citoyenneté à ceux qui veulent nuire à notre chère patrie et fera taire tous ceux qui doutent de sa maturité politique et de sa capacité à préserver ses acquis, sa sécurité et sa stabilité, écrit-il. Préserver ses acquis, sa sécurité et sa stabilité. Voilà un morceau du discours qui reprend textuellement le thème de campagne sur lequel ses supporters s’époumonent depuis un mois au moins. En clair, le candidat Bouteflika signifie que les Algériens vont le réélire lui, le garant de la stabilité, de la sécurité et des acquis. Le président de la République a par ailleurs plaidé en faveur de la Commission nationale de supervision des élections, fruit, écrit-il, de consultations menées avec les partis  politiques et les personnalités nationales.  Une commission qui vise à conférer davantage de crédibilité aux différentes opérations électorales de même que les commissions supervisées par des magistrats et qui contribuent pour leur part à garantir transparence et crédibilité au scrutin. Mais qui est dupe pour croire que le scrutin sera honnête et régulier compte tenu de l’expertise qu’a prouvé la justice algérienne en matière d’indépendance? Cela est d’autant plus vrai que le président himself a annoncé hier que nous ambitionnons d’édifier une justice basée sur l’efficacité et la modernité, une justice proche du citoyen et accessible à tous de par la simplicité de ses mesures et procédures. Après quinze ans de pouvoir, voilà donc un président qui a de l’ambition pour édifier la justice. En réalité, Bouteflika dresse son dramatique bilan de 15 ans de règne d’une justice aux ordres. Comment alors peut-il convaincre les Algériens de voter massivement pour défendre un bilan-boulet, fut-il adossé à un slogan trompeur de la stabilité.

Hamid Merakchi

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85