C’est Abdelmalek Sellal qui l’a annoncé hier

Bouteflika briguera un quatrième mandat

23 Fév 2014
3237 fois

Fin du suspense : Abdelaziz Bouteflika est bien candidat pour un quatrième mandat à la présidentielle du 17 avril prochain. C’est son Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui n’a eu de cesse de faire son bilan, son VRP, lors de ses tournées dans les wilayas, qui a fait l’annonce hier à Oran. aujourd’hui la candidature du Président de la République Abdelaziz Bouteflika à l’élection présidentielle du 17 avril prochain», a-t-il déclaré lors d’un point de presse en marge  de la Conférence africaine sur l’économie verte, selon l’agence officielle APS. .Des informations qui circulent dans les milieux médiatiques, mais non confirmées officiellement, indiquent  que le président Bouteflika officialisera sa candidature aujourd’hui, date anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures, dans un communiqué qui sera lu par une personnalité, lors de la réunion tripartite qui regroupera aujourd’hui le gouvernement, le patronnat et le syndicat. Par ailleurs, un communiqué de la Présidence de la république, diffusé juste après l’annonce faite par Abdelmalek  Sellal, indique que le président Abdelaziz Bouteflika, a fait procéder au dépôt de sa lettre d’intention et au retrait, auprès du ministère de l’Intérieur,  des formulaires de souscription de signature individuelle pour les candidats à l’élection présidentielle. A travers cette annonce, dont les prémices étaient déjà dans l’air, depuis quelques jours, le président Bouteflika met fin à un long suspense, après avoir   entretenu  le flou et le mystère sur ses intentions. Une attitude qui sied  du reste au personnage qui cultive le goût du secret et de la cachoterie. Si le suspense relève désormais du passé, les interrogations sur la capacité du candidat Bouteflika à mener une campagne électorale, sont relancées de facto. Tous les observateurs se demandent comment un homme  comme lui, victime d’un AVC le 17 avril 2013 et qui n’a pas eu la moindre activité officielle, mis à part les images de la télévision nationales  sur ses audiences, puissent mener une campagne électorale qui est une épreuve physique. « Même s’il n’est pas tout à fait remis physiquement (suite a  AVC dont il avait été victime le 27 avril 2012), je puis vous assurer qu’il jouit de toutes ses capacités mentales et intellectuelles et puis une campagne électorale, c’est un travail de toute une équipe », a anticipé Sellal hier à Oran, en  réponse à la question d’un journaliste sur la question. Maintenant que le choix  est tranché en haut lieu, la question de savoir s’il fera ou non la campagne devient, paradoxalement quelque chose de secondaire. On sait que l’armada constitué par le FLN, le RND, le MPA, TADJ, sans compter les autres partis et association, sera à la manœuvre pour les besoins de la campagne. Une campagne qui devient d’ailleurs une formalité en ce sens  que la partie est connue d’avance. Si Bouteflika est candidat pour un quatrième mandat, il sera président de l’Algérie pour les cinq prochaines années. Pas le moindre doute. Mais cette candidature annoncée hier par Sellal porte un message subliminal, à savoir qu’en haut lieu on a décidé de fumer le calumet de la paix. En d’autres termes, un  compromis entre les deux clans qui se sont étripés ces dernières semaines, est trouvé. Bouteflika candidat à un quatrième mandat et probablement Sellal pour le poste de vice-président, dans la prochaine constitution. Le fait que ce soit lui qui a fait l’annonce, alors qu’il est président de la commission de préparation des élections, est un indice majeur. 

Omar Zekri

Dernière modification le samedi, 22 février 2014 21:32
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85