Covid-19 

Tendance ascendante des cas d’infection

01 Juil 2020
445 fois

 L’augmentation des cas d’infection par la Covid-19 dans la wilaya de Batna s’explique essentiellement par la non-observation des règles de prévention contre la propagation de ce virus, ont estimé des médecins spécialistes et professionnels de la santé. Fatiha Nacer, médecin et inspectrice à la Direction locale de la santé, a indiqué que certains citoyens «sont totalement inconscients de la dangerosité du nouveau coronavirus», alors que «d’autres en nient même l’existence en dépit des campagnes multiples de sensibilisation organisées.» «Beaucoup de citoyens ne voient pas l’utilité de porter de bavettes, respecter la distanciation sociale et laver soigneusement au savon les mains plusieurs fois par jour, à défaut d’utiliser une solution alcoolisée», a relevé la même praticienne. Le chef du service de phtisiologie à l’établissement public hospitalier, (EPH) de la ville de Batna qui assure la prise en charge des malades touchés par la Covid-19, le Pr. Abdelmadjid Djebar, n’a de cesse de lancer sur les ondes de la radio de Batna des appels au respect des mesures de prévention, soutenant que «la distanciation sociale, le port de bavettes et l’hygiène des mains représentent l’unique méthode de prévention du nouveau coronavirus». De son côté, le DSP, Abdelfarid Abdeslam, a indiqué que sur les neuf (9) établissements hospitaliers en charge des malades touchés par la Covid-19, sept (7) fonctionnent à 80% de leur capacité et deux, à savoir les établissements de Batna et «Slimane Amirat» de Barika, ont dépassé leur capacité optimale. Une extension de ce service sera «incessamment» ouverte à Batna pour les patients touchés par le coronavirus, a ajouté le DSP tout en mettant l’accent sur les grands moyens mobilisés par la commission de wilaya de suivi de l’épidémie pour la protection des personnels de la santé et l’ouverture de structures d’accueil, en plus des actions de soutien initiées par les divers autres secteurs et le mouvement associatif. Le DSP a précisé, en outre, que la situation épidémiologique était maîtrisée jusqu’à la fin du mois de Ramadhan, «mais après la fête de l’Aïd, le nombre des cas de Covid-19 a pris une tendance ascendante qui s’est maintenue jusqu’à ces derniers jours à cause du non-respect par les citoyens des mesures de prévention, particulièrement après les mesures de déconfinement partiel et la reprise des activités commerciales et du transport en commun,» a-t-il déploré . Les avis des citoyens sur la propagation du coronavirus dans la ville de Batna qui s’est placée au cours des deux derniers jours, première à l’échelle de la wilaya par le nombre de cas d’infection enregistrés, restent disparates. Certains ne croient pas à l’existence même de la Covid-19, quant à d’autres, ils refusent d’observer les règles préventives de distanciation et de port de bavettes. D’autres encore «sont en rage» contre ces deux premières catégories qui contribuent par leur indifférence, assure Mohamed R., commerçant du centre-ville de Batna, «à l’augmentation des cas d’infection dans ville et dans la wilaya».  

R.C

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85