Batna

1ère greffe rénale à partir d’un donneur en mort encéphalique

31 Mai 2019
294 fois

La première opération de transplantation de rein à partir d’un donneur en mort encéphalique a été réalisée avec succès au centre hospitalo-universitaire (CHU) de Batna au profit d’un jeune malade âgé de 35 ans et originaire d’Ain Taghrout (Bordj Bou-Arréridj), a indiqué avant-hier le staff médical en charge de l’intervention. «Après cinq jours de la greffe, le receveur est en excellent état, ne présente aucune complication et son nouveau rein fonctionne normalement à 100%», a assuré le staff dans une conférence de presse. La même source a précisé que le patient atteint d’insuffisance rénale qui figurait sur la liste d’attente était suivi au service de néphrologie du CHU-Batna et a été retenu par l’Agence nationale des greffes (ANG) parmi cinq candidats car remplissant les conditions de compatibilité. Dr. Hossameddine Ouaghelanet, spécialisé en chirurgie rénale et des voies urinaires et responsable du staff chirugical, a affirmé que cette opération «pour laquelle l’on s’est préparé depuis plusieurs années est un rêve qui se concrétise». Pour le chef du service de néphrologie, Dr. Ahmed Bougroura, le plus beau dans cette expérience a été la conjugaison des efforts de toutes les équipes médicale, paramédicale, chirurgicale et administrative à l’échelle locale et la coordination entre les staffs médicaux de Constantine, d’Alger et de Batna pour assurer le succès de cette intervention de qualité à partir de prélèvements multiples sur un donneur mort à Constantine la semaine passée. Depuis le lancement des greffes rénales le 31 mars 2014 sous l’égide du Pr. Hocine Chaouch, le CHU de Batna désormais pôle du domaine a réalisé 344 transplantations réussies à partir de donneurs vivants de diverses régions du pays. En 2016, le staff médical du CHU de Batna a commencé à réaliser ces greffes d’une manière totalement autonome effectuant 100 transplantations réussies durant la seule année 2018, a souligné le directeur général du CHU, Messaoud Boulegroun, qui a indiqué que l’objectif est d’arriver à 8 greffes par semaine surtout que la liste d’attente comprend plus de 200 malades de tout le pays. Selon le même responsable, une structure spéciale des transplantations est actuellement en cours de réalisation au CHU de Batna avec un taux d’avancement des travaux de 80 %. Actuellement, ces interventions délicates sont effectuées au service des urgences médicalisées du CHU qui compte quatre chirurgiens ayant suivi une formation à l’étranger sur les greffes à partir de donneurs morts. Cette greffe rénale est intervenue dans le sillage d’une opération de prélèvement multiple (deux reins et un foie) effectuée la semaine passée au CHU Benbadis de Constantine sur un donneur en état de mort cérébrale. Les organes prélevés avaient été transportés le même jour dans les meilleures conditions vers l’hôpital militaire Abdelali Benbaâtoche de Constantine, le CHU de Batna et le CHU Nafissa Hamoud (ex Parnet) d’Alger pour être transplantés à trois malades au terme d’un travail fructueux de coordination entre les staffs médicaux de ces CHU et l’ANG.

R.C

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85