Karim Younes

‘‘Restaurer la confiance entre l’Etat et les citoyens’’

27 Fév 2021
817 fois

Karim Younès, médiateur de la République, a appelé, jeudi à Annaba, « à mettre en œuvre tous les moyens susceptibles de préserver et de renforcer le nécessaire lien de confiance entre l’État et les citoyens », en invitant, à l’occasion, les médiateurs des wilayas, qualifiés de traits d’union entre le citoyen et l’administration « à poursuivre avec rigueur et détermination la réalisation de cet objectif, afin de parvenir à l’objectif de la prospérité sociale ». Pour le médiateur de la République, qui a présidé une rencontre régionale, à la salle de réunion de l’APW, consacrée à l’évaluation des actions, de pas moins de 14 délégations de la médiation de la République de l’Est du pays, a affirmé que « ce challenge est la priorité des priorité de l’Etat ». Ceci en rappelant la mission primordiale des médiateurs de wilaya, qui exprime en réalité la volonté du président de la République Abdelmadjid Tebboune d’améliorer le quotidien du citoyen, demeure « le recouvrement de la confiance du citoyen dans l’administration et son rapprochement des institutions de l’Etat », car, a-t-il souligné que « l’Etat tire sa force dans l’unification du peuple ». Il a invité, à l’occasion de cette rencontre caractérisée par des interventions et visions constructives, les délégués de wilaya de la médiation de la République « à se mobiliser et surtout à se rapprocher d’avantage des citoyens pour les assister à résoudre les difficultés rencontrées, afin d’améliorer le rapport du citoyen aux institutions de l’Etat ». Certes, il y va au fil des jours de la confiance des citoyens envers l’État, a estimé le médiateur de la République. Cependant, tout en insistant sur la mobilisation des compétences pour une réforme approfondie devant préserver les fondements de l’Etat, a tenu à tirer la sonnette d’alarme, contre les risques de voir le citoyen enliser dans le démoralisation, aux motifs des agissements de façon arbitraire ou illégale « des institutions bureaucratiques et des comportements corrompus ». A noter enfin que le médiateur de la République a longuement écouté les préoccupations des délégués locaux relatives, notamment, aux difficultés de prendre en charge certaines doléances de citoyens liées au foncier et au logement. A cette fin, dira Karim Younes, l’Etat compte, a priori, dans les prochains mois, favoriser et même de développer des mécanismes qui permettent « d’assurer une meilleure qualité de la décision publique et une meilleure transparence » et table aussi sur « une plus grande participation du citoyen ».

B. Salah-Eddine

Dernière modification le vendredi, 26 février 2021 21:51
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85