Explosion à Fertial

La victime rend l’âme à Madrid

18 Mai 2019
574 fois

Brûlé au 2eme degré il y a une semaine, Rachid Messif, technicien à l’unité ammoniac de la société des fertilisants d’Algérie Fertial (Ex-Asmidal) d’Annaba, est décédé, dans l’après-midi d’avant-hier jeudi, à Madrid (Espagne), apprend-on auprès des travailleurs. Marié et père de 3 enfants, le défunt, originaire d’Ain-Charchar dans la wilaya de Skikda, a été transféré en urgence pour des soins intensifs à Madrid, au lendemain d’une explosion du pipe à gaz alimentant cette unité. Souffrant de brûlures au 2ème degré, le défunt avait été transféré au service des brûlés « Ibn Sina »  du Centre hospitalo-universitaire CHU « Ibn Rochd » d’Annaba, malheureusement avec un immense retard, soit pas moins de deux heures affirment des travailleurs. Nos interlocuteurs, qui ont tiré à boulets rouges sur les représentants syndicalistes qui seraient à la solde de la direction, ont révèle l’indisponibilité de l’ambulance sur les lieux le jour de l’incident. Lors de cet incident, aucune fuite d’ammoniac n’a été détectée par les techniciens dépêchés en renfort sur les lieux. Jointe par téléphone quelques minutes après l’incident, la direction de Fertial avait affirmé que le site ainsi que l’environnement immédiat du complexe, ont été totalement sécurisés, expliquant que l’unité d’ammoniac est dotée d’un système de contrôle automatique qui avait procédé à l’arrêt automatique de la chaine de production dès la déflagration. Depuis la déflagration suivie d’incendie survenue, les activités à l’unité de production de l’ammoniac sont toujours à l’arrêt. Ceci devra permettre d’évaluer les dégâts causés principalement à la câblerie, la plus touchée par la sortie de gaz de synthèse, dont « l’hydrogène auto-inflammable », tout en rassurant, par ailleurs, « qu’une commission d’investigation composée d’experts avait été installée au niveau de l’unité d’ammoniac pour renforcer le système de sécurité dans le cadre du système management-qualité, environnement et hygiène de l’entreprise. A rappeler que l’explosion suivie d’un incendie survenue samedi dernier, au complexe de la société des fertilisants d’Algérie Fertial (Ex-Asmidal) d’Annaba implanté à la cité Seybouse, dans la commune d’El-Bouni, a causé des brûlures au deuxième degré à une personne et d’importants dégâts matériels. Les éléments de la protection civile mobilisés pour l’opération de secours ont lutté pendant deux heures contre le feu déclaré vers 17h30 et ont réussi à circonscrire les flammes et à éviter leur propagation vers d’autres unités du complexe. Diligentée par les services compétents à l’effet de déterminer avec exactitude les causes exactes de cet accident, l’enquête est en toujours en cours. La société Fertial, qui emploie 500 travailleurs, compte quatre unités dont celles de la production de l’ammoniac et du nitrate et utilise dans le cadre de ses activités économiques une association de plusieurs gaz dans la production et le développement des engrais azotés et phosphatés. En outre, elle assure en moyenne, une production allant de 960 tonnes à 1.000 tonnes/jour d’ammoniac.

B. Salah-Eddine

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85