El-Bouni

Un Plan de prévention des risques d’inondations prend forme

27 Mar 2019
131 fois

La Direction des ressources en eau de la wilaya de Annaba, en coordination avec l’APC d’El-Bouni, a engagé un plan d’action pour prendre en charge, en urgence, les zones à haut risque d’inondation, très nombreuses sur le territoire de la commune. Ce plan est élaboré pour l’ensemble des sites concernés. Il s’agit notamment d’élaborer des Plans de prévention des risques d’inondations (PPRI), qui comportent un ensemble de mesures notamment sur l’urbanisation. Des plans qui peuvent exiger la destruction de certaines habitations en danger et l’aménagement d’autres pour leur adaptation à ces zones. Des travaux d’assainissement et de curage d’oueds traversant les zones urbaines sont donc en cours afin d’assurer la sécurité de la commune d’El-Bouni. A rappeler que les inondations ayant affecté récemment la wilaya d’Annaba ont été exceptionnelles. Le Bulletin météorologique spécial (BMS) de Météo Algérie annonçait 40 ml de pluie alors qu’il avait été enregistré 14 ml de précipitations, « ce qui correspond à 51 jours de pluie », ont expliqué des experts. « Le relief est accidenté, les oueds étaient en crue et il y avait une forte houle, ce qui avait empêché les eaux de l’oued Seybouse de se déverser en mer, et donc ont provoqué des inondations urbaines », a-t-on ajouté. Le ministère des Ressources en eau s’était engagé, en 2014, à réaliser un barrage écrêteur de crues sur l’oued Bouhdid, avec un coût de plus de 5 milliards de dinars. Le ministère des ressources en eau a même annoncé qu’à l’achèvement de cette infrastructure, la wilaya d’Annaba sera définitivement sécurisée. Aucun barrage écrêteur n’a été réalisé depuis. A relever que sur le plan national, 689 sites inondables dont 233 présentant un risque très élevé ont été recensés sur le territoire national, selon les chiffres de la Direction de l’assainissement et de la protection de l’environnement au ministère des Ressources en eaux. Il existe un plan de prévention national contre les risques d’inondations avec le curage de 2.200 kilomètres d’oueds qui traversent les zones urbaines avec une enveloppe financière de 17 milliards de dinars. Un plan d’action triennal, qui va être mis en œuvre de 2019 à 2021. Selon le ministère de l’Intérieur, il y a eu 47 milliards de DA de pertes à travers 22 wilayas en 2018 à cause des inondations.

Zarrougui Abdelhak

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85