Abritée par le square «El-Houria»

Inauguration de la foire florale

17 Avr 2018
107 fois

La foire florale a ouvert ses portes hier à Annaba au square « El-Houria », au cœur de la Coquette,  sous un  soleil radieux et une ambiance bon-enfant en présence autorités locales dont le wali Mohamed Salamani et le maire du chef lieu Merabet Farid qui ont procédé à l’inauguration de l’évènement. Une importante foule a assisté à la manifestation où quelque 43 exposants dont des pépiniéristes amateurs, des fleuristes, des apiculteurs et des artisans qui ont animé cette foire. Ils sont venus de plusieurs wilayas dont El Tarf, Guelma et Skikda pour répondre aux besoins de décoration florale des maisons et mêmes des bureaux. Sur les étals et même par terre, une variété de fleurs entre-autres de marguerites, des géraniums, des mimosas, des lilas, des jasmins, zinnias, des œillets et autres arbustes notamment des rosiers de toutes les couleurs sont mis à la disposition des visiteurs surtout les amoureux de la nature. Les prix varient entre 200 DA et 6000 DA, selon la qualité et l’espèce des plantes. « Désormais, la foire florale de Annaba est inscrite dans la durabilité et est devenue une tradition. Dans notre ville, les citoyens ne ratent jamais ce rendez-vous et viennent d’un peu partout pour acheter ou visiter cette foire. La nature a mis ses atouts à le disposition des jeunes en leur permettant de joindre l’utile à l’agréable ». S’est félicité Merabet Farid le maire d’Annaba. Lors de son intervention, le wali a tenu à encourager les jeunes venus nombreux témoigner de la générosité de la nature, qui leur donne l’opportunité d’opter pour une activité et assurer ainsi leur avenir. Force est de souligner que de Séraïdi à Ain Berda et de Berrahal à El-Bouni, le temps est aux senteurs des plantes à fleurs, décoratives et même médicinales. Ils sont plusieurs jeunes à choisir ce métier, un plaisir pour les uns un gagne pain pour les autres. Avant, ils s’installaient à l’aube à proximité du marché El-Hattab, au marché aux blés pour les clandestins, ou à ouvrir boutique pour les réguliers pour s’adonner à ce type d’activité. Cette dernière attire de plus en plus de monde. La production et le commerce des plantes et de graines de semences potagères et florales, plantes d’intérieur, herbes médicinales ne cessent de progresser.

B. Salah-Eddine

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85