VIEUX BÂTI - LA COLONNE

Certaines parties communes non concernées par les travaux

31 Oct 2017
638 fois

L’opération des travaux de restauration du vieux bâti est en cours dans le quartier la Colonne. Certains immeubles vétustes ou menaçant ruines et qui étaient concernés par cette opération de réhabilitation, dont les travaux ont débuté il y a quelques mois de cela ont été achevés au grand bonheur des résidents. “On peut dire maintenant que nous habitons dans un immeuble digne de ce nom grâce à sa restauration. Ses façades externes ont été bel et bien peintes et la couleur de la peinture choisie est impeccable. Quant à l’intérieur, les travaux ont touché quelques parties telles que les murs, l’escalier, la porte d’entrée sinon tout le reste laisse à désirer. Puisque les locataires ne sont pas satisfaits du fait que les travaux n’ont pas touché de fond en comble toutes les parties communes de fond.  Ces derniers n’ont pas les moyens de le faire. L’État en a les moyens et doit de ce fait de les restaurer comme il se doit. Sinon toutes les bâtisses seront à l’avenir menacées d’effondrement», nous a expliqué un occupant qui nous a fait savoir que l’entrepreneur qui refuse de faire les travaux à 100% de toute la bâtisse renvoie la balle à la direction de wilaya chargée de la restauration du vieux bâti. Par ailleurs, les résidents d’un autre immeuble n°6 située sur l’avenue Benamiour Abdelkader ex-Garibaldi crient à l’injustice du moment qu’ils n’ont pas bénéficié  de la même chose que les autres habitants occupant les autres bâtisses concernées par la restauration. Leur immeuble est tellement vétuste qu’ils ont vu ses murs effrités, ses  tuiles détériorées, l’infiltration des eaux pluviales faire un dégât. « C’est un immeuble à rénover de fond en comble », nous ont-ils dit à l’unisson. Selon certaines informations que nous avons recueillies auprès de ces locataires, l’entrepreneur allait faire des travaux d’intérieur uniquement au niveau de murs de la cage  d’escalier et du couloir, quant aux autres murs du patio qui font partie de la partie commune ils ne sont pas concernés. Pour cela, ils demandent à ce que tous les travaux extérieurs et intérieurs soient exécutés comme il se doit. Dans le cas contraire ils comptent interpeller le wali et le saisir officiellement par le biais d’une requête en bonne et due forme. Il serait donc souhaitable que la direction en charge de ces travaux de restauration qui ont touché plusieurs bâtisses vétustes et menaçant ruines situées dans le quartier la Colonne intervienne pour mettre fin à cette situation qui a suscité colère et indignation au sein des riverains.

Nejmedine Zéroug

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85