Crédit CNAC

Le rééchelonnement des dettes, une aubaine

12 Oct 2017
183 fois

La décision de rééchelonnement du remboursement des crédits  acquis a été décidée et portera  sur cinq nouvelles années, en plus de l’effacement des intérêts  et des pénalités de retard. Cette procédure qui va réjouir les concernés comme l’a expliqué M. Farhi, le directeur de la CNAC, concerne  les crédits contractés avant mars 2011. (Rappelons que les bénéficiaires de prêts  avant cette date  avaient obtenu des crédits bonifiés). Une décision, mûrie depuis février, au cours d’une réunion à laquelle avaient participé, outre les représentants du premier ministère, l’association des Banques, le Fonds de Garantie, les DG des dispositifs CNAC et ANSEJ. « Un cadre de notre Caisse a été spécialement affecté à l’application de cette mesure qui se fera au cas par cas, après vérification si l’activité pour laquelle le crédit a été affecté est toujours en cours et aussi si l’équipement existe toujours. Une fiche technique individuelle sera établie dans ce but à l’issue d’une enquête sur le terrain ». De son côté, la banque fera pour chaque postulant au rééchelonnement, une étude de faisabilité. « Les deux crédits CNAC et Banque sont rééchelonnés au même titre », ajoutera M. Farhi. La seule contrainte est que le promoteur qui bénéficie de cette mesure devra accepter de verser un intérêt de 5 %  durant les cinq années que durera le rééchelonnement. « Une légère obligation, quand on sait que de nombreux promoteurs ont totalement cessé leurs remboursements à la caisse, laissant leurs intérêts et leurs pénalités de retard augmenter au point de dépasser le montant du crédit accordé. » Ils repartent en quelque sorte à zéro, ce qui est pour eux une véritable aubaine. A ce sujet, on apprend que ces promoteurs représentent les 8 % de la totalité des  affiliés.

Farida H.

Dernière modification le mercredi, 11 octobre 2017 19:49
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85