Braconnage du corail

Un grand coup dans la fourmilière

16 Juil 2017
218 fois

La gendarmerie nationale, particulièrement ses Sections de Sécurité et d'Intervention a porté plusieurs coups mortels dans les rangs des braconniers du corail qui pullulent sur la côte annabie jusqu' à la frontière tunisienne. Nombre de jeunes désœuvrés se sont ainsi enrichis sur le dos du patrimoine maritime en s'attaquant sans vergogne à sa faune et à sa flore. Ils sont devenus multimillionnaires, voire milliardaires de par les ventes de quintaux de ce polype qui proliférait et qui tendra à disparaître, si on ne passe pas aux concessions de lots afin de réguler sa cueillette. Les croix Saint André avaient déjà par le passé fait leur œuvre dévastatrice, en brisant les arbustes de corail et en ne ramassant que les miettes. Les temps ont changé et on est passé à la plongée sous- marine avec des sondeurs, des GPS, des bouteilles d’oxygène et tout les reste de matériels nécessaires pour arracher plus possible de corail du fond des mers. Les corailleurs ont toujours existé à Annaba et il n'y a qu'à comprendre pourquoi on a même surnommé une baie du nom des corailleurs, mais on n'avait jamais pillé cette richesse naturelle avec autant d'énergie que les centaines de plongeurs formés sur le tas. Ils ont pris le relais des Italiens et des Tunisiens qui faisaient des poussées jusque dans nos eaux territoriales. Les SSI dépendant du Groupement territorial de la gendarmerie nationale d’Annaba ont encore une fois réussi un coup de maître en procédant à la saisie d'un matériel important de plongée sous- marine entreposé dans des caches aménagées le long de l'Oued Seybouse. Des dizaines de bouteuilles d’oxygène, des tenues de plongée, des piolets qui servent à détacher les arbustes de corail des falaises sous-marines, des filets mais aussi et surtout du matériel sophistiqué" tels que des compresseurs à oxygène, des moteurs de barques, des montres de plongée, des sondeurs et des GPS. Jeudi passé les hommes en vert étaient passés à l’action et c'est ainsi que le matériel saisi ira rejoindre celui, très important saisi l'année dernière et qui couvrait toute la cour du groupement lors de sa présentation à la presse.  

Ahmed Chabi

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85