Le Consul Général de France à Annaba :

Les rendez-vous pour le visa ne seront pas affectés

16 Juil 2017
1173 fois

Le diplomate n’hésitera pas à aborder avec détail la situation économique et les partenariats qui ont été développés entre l’Algérie et la France, souhaitant donner un élan plus concret pour permettre aux deux pays de construire un avenir commun. Patrick Poinsot a déclaré entre autre que 500 entreprises françaises sont présentes en Algérie et emploient 50.000 personnes. Ce chiffre est à multiplier par deux si on prend en considération les emplois indirects. Il citera les investissements réalisés par les entreprises françaises à l’Est du pays, notamment Alstom à Annaba, inauguré par Emmanuel Macron Lafarge alors ministre de l’Economie, à Biskra, ainsi que plusieurs autres projets à Sétif, Batna et Souk-Ahras. Outre les relations bilatérales, le consul a annoncé la création en 2019 d’une école française à Annaba qui sera une annexe du lycée international Alexandre Dumas d’Alger. Concernant les attributions des visas, le consul a déclaré que «  le nombre a doublé en quatre ans passant à 410.000 en 2016, ce qui renseigne sur les relations humaines entre les deux pays notant le trafic aérien qui est très important entre les deux rives, précisant que sept villes algériennes ont des liaisons aériennes directes avec dix villes françaises et que plus de quatre millions de voyageurs ont été enregistrés. Dans ce même contexte, il a ajouté qu’ « à Annaba les visas ont augmenté de 134% entre 2013 et 2016». Ce qui est important et appelle « les consulats d’Algérie en France à aller dans le même sens afin de faciliter les déplacements en Algérie des ressortissants français. A propos de TLS, comme décidé, le contrat le liant aux trois consulats expirera fin janvier 2018. « Une décision motivée par la nécessité de réévaluer les modalités d’information et d’attribution des rendez-vous aux demandeurs de visas ». Et d’ajouter «  tous les services concernés du ministère de l’Intérieur, au ministère de l’Europe et au Quai d’Orsay travaillent actuellement au lancement dans les tout prochains jours d’un appel à candidature pour trouver un nouveau prestataire et à l’organisation de la période de transition pour que cette situation n’ait aucune incidence sur la gestion des rendez-vous des demandeurs de visas». A ce propos, le Consul a parlé du nouveau portail public d’information qui sera déployé avant la fin de l’année. « Une application informatique qui s’appelle France-visa en six langues dont le Français et l’Arabe et permettra dès 2019 la dématérialisation complète des demandes de visas ». Il ne s’agit pas d’un visa électronique mais « un important pas vers la modernisation du traitement des demandes de visas » a indiqué M.Patrick Poinsot.

R.C

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85