Pharmacies d’officine

Les demandeurs d’agrément en colère

13 Juil 2017
396 fois

Des dizaines de diplômés en pharmacie ont exprimé, dans un communiqué dont la rédaction détient une copie, leur insatisfaction quant aux « dépassements en matière d’étude des dossiers de demande d’agréments d’ouverture de pharmacies ». Selon les signataires de la pétition, « aucune logique ne préside à l’attribution des agréments ». Des diplômés en 2006 sont toujours dans l’attente de leur tour alors que des pharmaciens ayant déposé leur demande beaucoup plus tard ont déjà bénéficié de l’agrément convoité. Les concernés ont contacté les autorités compétentes dans l’espoir de voir leurs revendications étudiées. « Nous demandons l’explicitation des critères de sélection et d’attribution des agréments. Comment se fait-il que certains attendent dix ans alors que d’autres ouvrent leurs pharmacies dans un délai des plus courts », déplore S. Sabri, diplômé de 2006 et qui reste toujours dans l’attente de l’agrément. Des années d’attente passées dans une précarité loin d’être digne d’un diplômé de pharmacie. « Si seulement les conditions de travail étaient satisfaisantes. En tant que vendeur ou fonctionnaire dans une agence étatique, le jeune pharmacien est exploité. Seule l’idée de pouvoir un jour sortir de cette situation et de lancer sa propre pharmacie peut atténuer l’amertume », confie notre interlocuteur. Les contestataires ont rédigé une pétition commune avec des pétitions individuelles détaillant la situation de chacun d’eux. « Ce sont surtout ceux qui attendent depuis longtemps qui ont tenu à rédiger ces pétitions individuelles afin de mettre en relief l’arbitraire qui règne dans le secteur », explique-t-on. Ainsi, des comptes sont à rendre et des explications sont à fournir à des dizaines de lésés qui ne comprennent pas toujours la logique qui conditionne les décideurs.

Zarrougui Abdelhak

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85