Habitat

Des cités livrées sans travaux d’aménagement

17 Fév 2016
238 fois

Les nouvelles cités urbaines qui viennent d’être livrées et occupées en 2015  ne sont pas encore dotées de commodités nécessaires à une vie décente. La joie des familles  de regagner leurs nouveaux  logements après de longues années  d’attente, a cédé rapidement la place à la déception lorsqu’elles ont constaté que leur vie n’a pas enregistré l’amélioration attendue  par rapport au passé .C’est le cas de 1300 familles qui avaient déménagé tout récemment à la cité de Bouzaâroura, dans la commune d’El Bouni. En plus de l’approvisionnement en eau potable presque au compte gouttes, ces habitants  ne bénéficient pas encore du gaz naturel. Ils évoluent également dans un environnement qui se détériore de jour en jour  avec des routes et trottoirs dégradés.’’ Les personnes âgées évitent de sortir  de crainte de tomber dans une crevasse ou un trou ‘’, a fait savoir avec regret un habitant  qui estime que les erreurs du passé n’ont pas été prises en considération. Des nouvelles cités urbaines continuent d’être livrées à la hâte pour la plupart sans qu’elles fassent l’objet de travaux d’aménagement. D’autres voient leur cadre de vie se dégrader rapidement  à cause du manque de coordination  entre les différents intervenants lorsqu’il s’agit de réaliser des travaux d’utilité publique. Le manque d’infrastructures éducatives, d’espaces commerciaux et d’aires de jeux pour enfants,  est également relevé dans certaines nouvelles cités urbaines .Pourtant , tous ces projets d’équipements collectifs sont prévus dans les plans d’occupation du sol (POS) , estiment  des connaisseurs qui trouvent qu’il n’est pas trop tard pour  construire  de nouvelles cités urbaines dans lesquelles les habitants découvriront  le bien-être et la quiétude. La nouvelle ville de Draa Errich (Oued Aneb), Aïn Djabara et Berkaa Zerguaa (El Bouni) , El Kalitoussa (Berrahal ) et El Guantra (Sidi Amar) , en tant que nouveaux pôles urbains  avec un important programme de logements, tous segments confondus, devront servir en principe de point de départ  afin d’ éviter, à jamais, de livrer des cités d’habitation fantômes . 

Hocine Akli

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85