Face aux variants covid-19

L’Algérie ferme son espace aérien

24 Fév 2021
577 fois

Devant la multiplication des variants du coronavirus, face auxquels les experts semblent désarmés pour le moment, l’Algérie a décidé de prendre les mesures qui s’imposent, dans le but d’éviter que le pays ne soit exposé à une nouvelle menace, dont les retombées pourraient avoir une grave incidence sur la situation sanitaire et épidémiologique. Aussi, les autorités ont annoncé hier la suspension des vols de rapatriement des ressortissants algériens encore bloqués à l’étranger. La mesure prend effet à compter du 1er mars et durera jusqu’au 31 du même mois. Durant un mois, le trafic aérien international de et vers l’Algérie sera suspendu. L’information rapportée en premier par Visa Algérie. Com vient d’être confirmée officiellement. Les compagnies étrangères autorisées d’effectuer des vols spéciaux, Air France ASL Airlines et Qatar Airways ont déjà été informées. Lundi 22 février, la direction de l’aviation civile les a saisies pour qu’elles prennent toutes leurs dispositions. « Nous avons été prévenus verbalement de cette décision. Nous attendons de recevoir une notification officielle », a déclaré une source au sein d’une compagnie aérienne étrangère au site spécialisé. Pressée de se prémunir contre les nouveaux variants du coronavirus qui se propagent en Europe et dans le monde à une grande vitesse, l’Algérie va donc procéder à la fermeture de son espace aérien, quitte à ce que cette décision complique davantage la situation des ressortissants algériens bloqués à l’étranger. Selon une information relayée par Visa Algérie. Com, seuls les vols entrants sont concernés par la mesure de suspension. Les vols partants d’Algérie ne seront pas touchés. D’après la même source, l’ambassade de Turquie à Alger a confirmé l’arrêt des vols vers l’Algérie. « Dans le cadre des mesures prises par les autorités algériennes contre la nouvelle variante de la Covid-19, tous les vols en provenance de l’étranger vers l’Algérie entre le 1er et le 31 mars 2021 ont été annulés », a annoncé un communiqué de la représentation diplomatique turque, qui a précisé que les vols de la compagnie turque depuis la Turquie vers l’Algérie seront annulés. Il est donc clair que cette mesure va encore prolonger le calvaire de milliers de ressortissants algériens, coupés de leur pays et de leurs familles. Leur détresse est insoutenable, selon les nombreux témoignages recueillis par les médias. Tous les ressortissants interrogés reprochent aux autorités d’avoir opté pour des solutions radicales, sans tenir compte d’aucun aspect humanitaire. Pourtant, estiment-ils, il existe des moyens plus souples et plus efficaces pour éviter l’importation du virus ou de ses variants, sans arrêter pour autant les vols de rapatriement ! Certes, les autorités ont agi par crainte de voir l’intrusion des variants du coronavirus mettre en péril tous les efforts consentis jusque-là pour lutter contre l’épidémie. Mais une telle mesure limitée dans le temps constitue-t-elle un moyen sûr pouvant protéger le pays contre l’arrivée des virus mutants ?

Mohamed M    

Dernière modification le mardi, 23 février 2021 21:03
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85