Réception des vaccins anti-Covid

Aucune date n’a été fixée

24 Jan 2021
205 fois

Janvier tire à sa fin, et tout porte à croire que la campagne de vaccination ne débutera pas dans les délais souhaités par Abdelmadjid Tebboune, qui avait pourtant insisté auprès du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, afin que toutes les dispositions soient prises pour le lancement de l’opération avant la fin du premier mois de l’année. « Les autorités n’ont pas encore fixé la date finale de l’arrivée du vaccin », a déclaré hier le professeur Lyes Rahal au forum hebdomadaire organisé par le journal gouvernemental Echaâb, rassurant toutefois que l’Algérie « est sur la bonne voie». Evitant soigneusement d’aborder une question qui apparait aujourd’hui plus compliquée que ne laissent imaginer les déclarations des autorités sanitaires et à leur tête le ministre de la Santé, le membre du comité scientifique du suivi de l’épidémie en Algérie s’est limité à mettre en relief la « longue expertise en matière de vaccination de masse », soutenant que tout est prêt « sur le plan logistique et humain ». Evoquant par la suite l’efficacité des vaccins que l’Algérie compte réceptionner, il a attesté qu’ils peuvent assurer une immunité allant jusqu’à 8 mois. Abordant la situation épidémique, il s’est félicité de la baisse constante du niveau des victimes au quotidien, affirmant que « la situation est parfaitement maitrisée par les autorités sanitaires ». « Les lits dédiés aux victimes de la Covid-19 sont quasiment vides depuis des semaines, grâce à notre stratégie, mais cela ne doit pas servir de prétexte à un relâchement, il faut continuer à respecter les mesures barrières », a-t-il recommandé. Intervenant à son tour, le professeur Riad Mahyaoui s’est gardé de justifier le retard enregistré par rapport au calendrier initial fixé par le chef de l’Etat, qui avait recommandé que la campagne de vaccination débute au plus tard durant la 3ème semaine de janvier courant. Tout en soulignant que « peu de pays ont entamé leur campagne vaccinale », il a fait savoir qu’en dehors des vaccins russe et chinois, choisis en 1ère et en 2ème option déjà annoncés par le ministre de la Santé, que l’Institut Pasteur Algérie, en charge de la négociation des contrats avec les laboratoires pharmaceutiques, a acquis également des lots de doses du vaccin anglo-suédois Oxford- Astra Zeneca choisi en 3ème option, qui, selon lui, arriveront en février prochain. « Si cette quantité est insuffisante, dans un premier temps, le coup d’envoi de la campagne de vaccination sera un soulagement pour la population et le reste des doses arriveront progressivement », a-t-il expliqué, assurant que l’Algérie « est en avance sur plusieurs paramètres » et qu’elle « met à jour ses informations en fonction des expériences menées par d’autres pays et les contraintes auxquelles ils sont confrontés lors de leurs campagnes de vaccination ». Insistant sur la « nécessité vitale de se faire vacciner », le professeur Riad Mahyaoui s’est appliqué par la même occasion à apaiser les craintes, certifiant que Spoutnik V, CoronaVac et Astra Zeneca, les 3 options prises par l’Algérie, « n’entrainaient pas d’effets secondaires et dispensaient une protection à hauteur de 90% ». «Même en cas d’effets secondaires bénins, mieux vaut les subir s’il y a lieu, que de mourir de la Covid-19 », a-t-il estimé. Dans le même contexte, il est rappelé que la Russie a déposé, il y a 5 jours, le dossier d’enregistrement de Spoutnik V auprès de l’Agence européenne du médicament espérant qu’il sera examiné au courant du mois de février prochain. Après la Biélorussie, la Serbie, l’Argentine, la Bolivie, l’Algérie, les territoires palestiniens, le Venezuela, le Paraguay et le Turkménistan, c’est la Hongrie, pays de l’Union européenne, qui a annoncé officiellement la commande de 2 millions de doses du vaccin russe.

 M.M

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85