Imprimer cette page

Travaux publics

Plusieurs projets de la capitale lancés

24 Jan 2021
167 fois

Le ministre des Travaux publics et ministre par intérim des Transports, Farouk Chiali, a effectué hier une visite de travail au niveau de la wilaya d’Alger au cours de laquelle il a procédé à la mise en service de plusieurs infrastructures stratégiques et au lancement de projets inscrits dans le cadre du plan de désengorgement de la capitale. Accompagné du wali d’Alger, Youcef Chorfa, et du président de l’Assemblée populaire de wilaya, Abdelkrim Bennour, M. Chiali a entamé sa visite par la mise en service du viaduc boucle reliant l’autoroute au niveau de l’est des Sablettes à la grande mosquée d’Alger dans la commune de Mohammadia, d’une longueur de 400m qui entre dans le cadre d’un projet global d’aménagement. D’un coût de près de 4,3 milliards DA, ce projet d’aménagement consiste en la réalisation d’ouvrages d’art et de bretelles qui permettront de fluidifier le trafic vers Mohammadia, ainsi que l’Avenue Tripoli ou encore vers les Sablettes, a indiqué, le directeur des travaux publics de la wilaya d’Alger, Abderrahmane Rahmani, précisant que les délais de réalisation sont fixés à 32 mois. La deuxième infrastructure inspectée puis mise en exploitation a été la piste principale de l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger,d’une longueur de 3500m qui permettra de recevoir les avions gros porteurs.Selon l’exposé présenté, les travaux, réalisés à 100% par des entreprises algériennes et à 90% avec des matériaux locaux, ont coûté 2,5 milliards DA. Ils ont consisté à la mise à niveau de l’infrastructure et de ses annexes ainsi que le prolongement de la piste principale, dans un délai de 6 mois. Outre le renforcement de la piste, il a été procédé à l’intégration de la dernière technologie de signalisation de nuit, avec, pour la première fois, un système de balisage axial. M. Chiali, tout en félicitant les entreprises ayant réalisé ce projet malgré le contexte de la crise sanitaire lié au Covid-19, a donné son accord pour le lancement des travaux de rénovation de la piste Secondaire, permettant à l’aéroport d’Alger de se conformer aux normes internationales.

Deux projets de trémies lancés à Chéraga

La délégation s’est, par la suite, dirigée vers la pénétrante de l’aéroport- liaison rocade sud-2e rocade d’Alger évitement Eucalyptus- où un pont a été mis en service par le ministre. Cet ouvrage d’art reliera la rocade sud à la 2e rocade d’Alger,ainsi qu‘à la route d’évitement des Eucalyptus et prendra en charge le flux du trafic routier important venant de la 2e rocade, et assurera la desserte directe de l’aéroport international d’Alger du côté ouest (évitement des villes de Cherarba et des Eucalyptus). Par ailleurs, il a été procédé au lancement des travaux de réalisation d’un échangeur sur la 2e rocade d’Alger qui relie le sud de Baba Hacen à Douera composé de deux ponts de 45m de portée chacun. Ce projet vise à désenclaver l’accès vers le nouveau stade de Douera, tout en distribuant le flux de circulation vers Kheraïssia. Il contribuera, ainsi, à désengorger le trafic routier au niveau de trois communes (Douera, Baba Hacen et Kheraïssia) et d’apaiser le flux de circulation des axes routiers secondaires. M. Rahmani a expliqué, dans sa présentation, que toutes les contraintes liées à ce projet ont été levées, notamment les opérations d’expropriation des terrains privés et agricoles (EAC) au niveau des trois localités concernées. Au niveau de la commune de Chéraga, le ministre a donné le coup d’envoi des travaux de réalisation de deux trémies à haut gabarit à 2x2 voies prévues sur la Route nationale N41. La première sera réalisée au niveau du giratoire Sidi Hassen à proximité de l’ex-Souk el fellah de Chéraga, d’une longueur de 681m, et la seconde au niveau du giratoire au croisement de la RN41 avec le chemin de wilaya 111 menant vers Ain Benian d’une longueur de 228m, afin de régler les problèmes de congestion au niveau de ces deux giratoires considérés comme points noirs. Le projet a été confié à la Société d’études et de réalisation d’ouvrages d’art de l’Est (SERO-EST) pour un montant de 1,43 milliard DA pour un délai de réalisation contractuel de 16 mois. M. Chiali a achevé sa visite par l’inspection du projet de la gare multimodale de Bir Mourad Raïs, où un état d’avancement des travaux lui a été présenté. Le taux d’avancement global de ce projet est de 40%, tandis que les travaux de gros œuvres sont à 51%. Il est programmé de réaliser des accès routiers vers cette gare avec le prolongement des deux trémies existantes, une route secondaire de 2km vers Dar El Beida ainsi qu’un giratoire au-dessus des parties couvertes des trémies pour un délai de réalisation global de 24 mois. A l’issue de la présentation du projet, des propositions pour l’amélioration de la circulation au niveau de la capitale ont été soumises au ministre, notamment des projections sur la réalisation de nouvelles gares multimodales au niveau de l’Ouest d’Alger (Zéralda) et à l’Est de la capitale (Rouiba) et au centre (Tessala Merdja), ainsi que d’autres projets à l’étude proposés pour fluidifier et connecter les différentes parties de la capitale.

Évaluer cet élément
(0 Votes)