Retard dans l’importation du vaccin anti-Covid

Bekkat Berkani tire à boulets rouges sur Benbouzid

29 Déc 2020
2179 fois

Le président de l’ordre des médecins et membre du comité scientifique de suivi et d’évaluation de la propagation du coronavirus, Bekkat Berkani s’en prend violemment au ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid. Le torchon brûle entre les deux hommes. Leurs rapports se sont envenimés à cause…du vaccin anti-Covid 19. N’ayant pas apprécié les déclarations de Bekkat Berkani sur la gratuité du vaccin et la date prévue pour le début de la vaccination, le ministre l’a rappelé à l’ordre. Profitant de la dernière instruction présidentielle demandant l’enclenchement de l’opération de la vaccination au mois de janvier prochain, le président de l’ordre des médecins semble avoir trouvé une faille par laquelle il pourrait donner l’estocade au ministre. Il le charge ainsi violemment, en lui imputant la responsabilité du retard pris par l’Algérie pour l’acquisition du vaccin anti Covid-19. Lors de sa dernière sortie médiatique, Bekkat Berkani affirme que le ministre de la Santé a « beaucoup tergiversé pour prendre la décision concernant le choix du vaccin au moment où plusieurs pays se précipitaient pour soumettre leurs commandes aux laboratoires ayant produit ce remède». Jusqu’à présent, rappelons-le, le gouvernement n’a fait aucun choix du vaccin qu’il devra mettre à la disposition des Algériens. Selon Bekkat Berkani, il a fallu « l’intervention du président de la République à partir d’Allemagne pour que la situation se débloque ». «Sans ces instructions, le ministère n’aurait pas bougé pour obtenir le vaccin en janvier », estime-t-il. Poursuivant, il affirme que les responsables de « cet échec » doivent être identifiés. « Il viendra le jour où il faut définir la responsabilité de chaque partie dans l’échec enregistré dans la gestion de ce dossier », lance-t-il, estimant que c’était une erreur de rattacher le comité scientifique de suivi au ministre de la Santé. L’attitude du ministre de la Santé, enchaîne-t-il a défavorisé l’Algérie. Elle a, indique-t-il, limité les choix du pays concernant l’acquisition du vaccin, puisqu’elle a appelé désormais à choisir entre seulement deux options : le produit russe ou chinois. Cependant le président de l’ordre des médecins tente de défendre le vaccin russe.

Samir Rabah

Dernière modification le lundi, 28 décembre 2020 21:05
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85