Congrès constitutif d’AZM non –autorisé

Le mouvement s’en remet au conseil d’Etat

15 Aoû 2020
454 fois

Le mouvement AZM en cours de constitution s’est référé au conseil d’Etat en vue de contester ce qu’il qualifie de «dépassements» enregistrés par les services du ministère de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, le privant ainsi, de la tenue de son congrès constitutif. Le mouvement étaye sa démarche par une correspondance du médiateur de la république en date du 14 juillet écoulé et de la réponse du ministère de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire audit médiateur de la république en date du 15 juin dernier via laquelle il prend acte de la réception de la demande de la tenue du congrès constitutif du mouvement en date du 27 août prochain sans que les demandeurs ne se voient remettre l’accusé de réception y afférent. Selon le mouvement, le ministère de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire a informé le médiateur de la république en février dernier, les fondateurs de AZM son refus de la tenue dudit congrès constitutif pour deux raisons. La toute première est liée au fait que le projet de statut du parti n’est pas compatible avec les dispositions de la loi sur les partis politiques alors que la seconde raison concerne des réserves formulées à l’encontre de l’un desdits membres fondateurs.

A.K.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85