Le personnel hospitalier face au coronavirus

Le bilan continue de s’alourdir

11 Aoû 2020
710 fois

L’Algérie a enregistré 492 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 343 guérisons et 10 décès durant les dernières 24 heures, soit en tout, selon le dernier bilan communiqué par le comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie, 36 204 contaminés et 1322 personnes décédées. Dans le détail, c’est encore Oran qui recense le grand nombre de contaminations (61 nouveaux cas), suivie par Alger (52 nouveaux cas), Batna (29 nouveaux cas), Tlemcen (26 nouveaux cas), Tiaret (23 nouveaux cas), M’sila (22 nouveaux cas) et Annaba (20 nouveaux cas). Pour le reste de la région Est, la situation varie d’une wilaya à l’autre. Ainsi, Sétif a enregistré 15 nouveaux cas durant les dernières 24 heures, Khenchela (14 nouveaux cas), Biskra (13 nouveaux cas), Jijel (11 nouveaux cas), Tébessa et Guelma (8 nouveaux cas chacune), Skikda (5 nouveaux cas), Bordj Bou Arreridj (3 nouveaux cas), Oum El Bouaghi (2 nouveaux cas), Souk Ahras et Constantine (1 nouveau cas chacune). Alors que les wilayas d’El Tarf et Mila n’ont enregistré aucun nouveau cas, figurant ainsi parmi les 9 wilayas affichant zéro cas. Dans une déclaration à l’APS, le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution l’épidémie a révélé que le personnel de la santé a enregistré plus de 70 décès parmi ses effectifs et 4.025 cas de contamination parmi les corps médical et paramédical depuis l’apparition de la maladie en Algérie. Djamel Fourar, qui a déploré cette situation, a jeté toute la responsabilité sur le « comportement irresponsable de certains citoyens qui ne respectent pas les règles de prévention ». Aussi, il a tenu à appeler l’ensemble des citoyens à se conformer aux règles de prévention, en prévision de l’ouverture graduelle des mosquées, des plages et espaces de loisirs et de la forte affluence attendue en raison de la chaleur, et ce afin d’éviter le risque de contamination. La situation épidémiologique en Algérie est loin de celle qui prévaut à titre d’exemple en Afrique du Sud (6670 nouveaux cas et 198 décès durant les dernières 24 heures), mais tous les experts en santé publique s’accordent à dire qu’il est encore tôt de tirer les conclusions, tant que la circulation du virus se poursuit. Tout en estimant que les hôpitaux ne sont plus sous pression, le ministre de la Santé reste prudent. Abderrahmane Benbouzid insiste plutôt sur le respect des mesures de prévention recommandées, seul moyen de renverser la courbe des contaminations. En ce qui concerne le vaccin, sa disponibilité est attendue pour la fin de l’année.

M.M

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85