Mémoire

L’Algérie attachée au règlement des dossiers

11 Juil 2020
60 fois

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Tayeb Zitouni a affirmé, jeudi à Alger, l’attachement de l’Algérie au règlement des quatre dossiers soumis à la partie française, à savoir celui des Algériens disparus et ceux liés à la récupération de restes mortuaires des martyrs de la résistance populaire, aux archives nationales de la Guerre de libération et à l’indemnisation des victimes des essais nucléaires. Dans une déclaration à la presse en marge des travaux d’une rencontre nationale sur la mémoire des martyrs (Chouhada), M. Zitouni a mis en avant «l’attachement de l’Algérie à la sauvegarde de la mémoire à travers le règlement de ces questions entre les deux parties, algérienne et française», rappelant à cette occasion la récupération récente des restes mortuaires de 24 martyrs. Il a en outre indiqué que cette opération «se poursuivra avec la récupération d’autres restes des héros de l’Algérie, en recourant à des chercheurs et scientifiques spécialisés en matière d’identification». Concernant le dossier des disparus, le ministre des Moudjahidine a précisé qu’»une liste de plus de 2.200 Algériens disparus durant la guerre de libération nationale a été présentée à la partie française. La liste comprend entre autres disparus les noms de Maurice Audin, Djilali Bounaama, M’hamed Bouguerra et Larbi Tébessi», notant que «le recensement des disparus se poursuit au niveau des Directions des moudjahidine à travers les wilayas du pays, et ce en coordination avec les familles de martyrs et les services spécialisés dans l’identification». Quant à la récupération des archives de la Guerre de libération, le ministre a souligné la nécessité de «récupérer ces archives qui font partie intégrante de la mémoire de la nation», ajoutant que «les deux parties se rencontreront bientôt afin de trouver une solution définitive à cette question». Il a par ailleurs insisté sur l’impératif de «poursuivre les efforts visant à trouver une solution au dossier d’indemnisation des victimes des essais nucléaires». Enfin, M. Zitouni a affirmé que l’Algérie ne «renoncera pas à ces dossiers importants pour l’histoire de la nation», rappelant les lois élaborées dans le but de protéger la mémoire, lesquelles se trouvent actuellement au niveau du Secrétariat général du Gouvernement (SGG) pour examen et enrichissement, avant leur présentation au Parlement.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85