Biskra lance un véritable SOS au Président

2 médecins et un chercheur emportés par la Covid 19

08 Juil 2020
784 fois

La wilaya de Biskra pleure ses morts et lance un véritable S.O.S au président de la République pour l’informer directement sur la tragédie et la véritable catastrophe vécue par la population locale face à la propagation dramatique du Covid -19 qui fauche des familles entières. Ce sont des jeunes et moins jeunes de toutes les catégories sociales qui ont été récemment emportés en bloc par la pandémie et tout le monde a peur du lendemain sous les effets de l’angoisse, l’anxiété, la détresse et le désarroi. Un sit-in a été organisé, avant-hier, face à la direction de la santé de Biskra pour exiger un renfoncement urgent et salutaire en moyens humaines et matériels pour faire face à une situation catastrophique. Le tout intervenant à un moment où des patriciens, des cadres, des élus et surtout des activistes locaux lancent un appel au secours aux hauts responsables étatiques dont le ministre de la Santé comme ils interpellent le corps médical de l’armée nationale à intervenir pour sauver des vies humaines. Pas plus tard qu’hier, la population de la capitale des Zibans s’est réveillée sous le choc en apprenant la nouvelle de la mort au Covid 19 du professeur Belhamra Mohamed, directeur du centre de recherche scientifique et techniques sur les régions arides (CRSTRA) et du docteur Chebila Samir, orthopédiste ainsi que du docteur Mohamed Houhou, spécialiste en endocrinologie et en métabolisme. Il prenait, entre autres, en charge les diabétiques et présidait l’association des médecins de Biskra qui avait organisé les 18èmes journées médicales de l’association des médecins privés de Biskra (AMPB) qui s’étaient tenues à Biskra le 05 et 06 mars 2020. Il est décédé d’une détresse respiratoire par manque d’oxygène à l’hôpital. Le système serait en panne dans l’attente d’une pièce de rechange en provenance de Constantine. Ne faut-il pas faire appel aux cliniques privées pour atténuer un peu la pression sur les hôpitaux de la wilaya.La liste des défunts emportés par le coronavirus à Biskra est longue. Elle contient des cadres, de travailleurs, de simples citoyens et de personnes influentes versées dans la cadre scientifique, médical, culturel ou sportif, qui ont honoré au cours de leur parcours dans la vie la ville de Biskra et l’ensemble du territoire sud des Aurès. Il y a, aussi, eu lieu, hier, l’enterrement, du lieutenant de police Boulebir Yacine, ayant été inhumé avec les honneurs paramilitaires officiels par ses collègues sous le regard de ses proches. La Covid -19 a eu raison de lui comme d’un cadre de la justice et du poète DjemouaÏ Anfif, mort de détresse respiratoire moins d’une semaine après la disparition de sons frère et de son père, eux aussi, victimes du Covid 19. Ce dernier laisse derrière lui une vidéo émouvante retraçant ses derniers instants dans un espace-temps saisissant où il demande de l’oxygène à un ami qui n’a pas pu lui en procurer. Le système d’oxygène était défaillant et la faucheuse a décidé de l’emporter avant que ce dernier ne soit rétabli. 

Nasreddine Bakha

Dernière modification le mardi, 07 juillet 2020 21:55
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85