Augmentation du nombre des contaminations quotidiennes

Confinement dans 18 communes à Sétif

08 Juil 2020
187 fois

Un confinement à domicile partiel est décrété pour une durée de 15 jours au niveau de18 des 60 communes que compte la wilaya de Sétif, fortement touchées par l’expansion du virus. Trois médecins exerçant à Biskra, Belhamra Mohamed, directeur du centre de recherche scientifique pour les régions arides, Shabila Samir et Houhou Mohamed, décédés suite à leur infection au Covid-19. Et un bilan quotidien, qui enregistre 475 nouveaux cas confirmés de coronavirus, portant le nombre total des cas d’infection à 16 879. La situation sanitaire ne peut être qu’inquiétante et préoccupante à plus d’un titre. Selon le bilan rendu public, hier, par le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de l’épidémie du coronavirus en Algérie, 12 wilayas ont enregistré plus de 15 cas chacune durant les dernières 24 heures. Et c’est la wilaya de Biskra, qui prend cette fois-ci la première place avec 45 nouveaux cas. Elle est suivie d’Oran (43 nouveaux cas), Sétif (36 nouveaux cas), Ouargla (36 nouveaux cas), Alger (34 nouveaux cas), Tlemcen (22 nouveaux cas), Khenchela (21 nouveaux cas), Tizi-Ouzou (20 nouveaux cas), Djelfa (18 nouveaux cas), Tébessa (18 nouveaux cas), El Oued (17 nouveaux cas) ; alors qu’Annaba a recensé 10 nouveaux cas. Selon le bilan d’hier, seulement 9 wilayas n’ont enregistré aucun nouveaux cas. Il s’agit de M’sila, Skikda, Guelma, Chlef, El Bayadh, Relizane, Tamanrasset, El Tarf et Tindouf. D’après les spécialistes de la santé publique, la situation pourrait empirer, et risque d’échapper au contrôle. De nombreuses mises en garde sont diffusées à travers les réseaux sociaux, appelant la population à une prise de conscience devant cette calamité, en respectant les mesures préventives. Il est temps de se réveiller. L’Algérie est en train de perdre ses meilleurs praticiens, au moment où elle en a le plus besoin. Le personnel soignant est au bout du rouleau et les structures hospitalières menacent de débordement. Que faut-il de plus pour que les citoyens réagissent enfin, dans un sursaut salutaire, en se conformant à des attitudes responsables ? Il y va de leurs vies. Il est temps pour qu’ils abandonnent leur désinvolture et leur « apparente » insouciance.

M.M

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85