Le ministère des AE promet de les rapatrier

Des milliers d’Algériens encore bloqués à l’étranger

28 Mar 2020
442 fois

La mobilisation de plusieurs vols de la compagnie nationale Air Algérie n’a pas suffi à rapatrier tous les Algériens bloqués dans divers aéroports dans le monde après la suspension des liaisons aériennes suite à la propagation du coronavirus. Des milliers de ressortissants algériens se trouvent toujours dans des pays étrangers, incapables de rentrer au pays. Les autorités tentent de rassurer tout en se posant des questions sur l’explosion du nombre de personnes bloquées. Ainsi, une semaine après le rapatriement de près de 2 000 personnes d’Istanbul, plus de 1 800 autres ressortissants algériens se trouvent toujours bloqués dans la ville turque. Des images, diffusées sur les réseaux sociaux, montrent en effet des citoyens algériens rassemblés dans l’enceinte Aéroportuaire de cette mégapole turque. Puis, agacés, certains ont même affiché leur colère suscitant l’intervention musclée de la police turque. De son coté, après avoir proposé de l’aide aux voyageurs, le consul d’Algérie a apporté de la nourriture à ses concitoyens. Puis, un contact téléphonique entre le ministre des Affaires Etrangères, Sabri Boukadoum et son homologue turc a permis de trouver un compromis : les ressortissants algériens sont désormais logés dans des résidences universitaires en attendant la reprise du trafic aérien. Si les Algériens venant d’Istanbul sont désormais pris en charge, des dizaines d’autres ressortissants algériens restent bloqués dans d’autres villes. Ainsi, le député d’El-Adala, Lakhdar Benkhellaf, a interpellé le ministre des Affaires Etrangères sur le cas des Algériens bloqués à Kuala-Lumpur, en Malaisie. Pour le député de Constantine, ces ressortissants algériens se comptent par milliers. C’est également le nombre d’Algériens qui seraient bloqués en Arabie Saoudite. Leur situation est tellement complexe que l’ancien joueur de l’équipe nationale, devenu entraîneur, Khairedine Madoui, a supplié les autorités de réagir en prenant en charge ces Algériens. Devant ces sollicitations, le ministère des Affaires Etrangères a réagi. Il affirme, dans un communiqué rendu public vendredi, qu’il suivait la situation des Algériens bloqués notamment en Turquie. « Le ministère des Affaires étrangères annonce que ses services centraux suivent de près , et 24 heures sur 24, la situation des Algériens bloqués dans certains pays, en coordination permanente avec nos représentations diplomatiques et consulaires et les autorités des pays concernés, et avec la même démarche adoptés pour le rapatriement des citoyens algériens vers le territoire national suite à l’apparition du coronavirus, et ce en application des instructions du président de la République », indique un communiqué du ministère. Le ministère a rassuré, à cet égard, les citoyens bloqués ainsi que leurs familles, de « leur rapatriement en Algérie une fois la période de quarantaine achevée et leur identité confirmée ».

Akli Ouali

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85