L’administration ne les abandonnera pas

Bedoui rassure les contractuels

13 Jan 2018
146 fois

Le ministre de l’Intérieur a affirmé mercredi dernier lors d’un exposé qu’il a présenté devant les députés, membres de la Commission des Finances et du budget, que l’administration publique « n’abandonnera pas les titulaires des contrats du pré-emploi ». Il a précisé dans le même contexte que l’Etat va leur assurer prochainement une formation de courte durée pour leur permettre de gérer les différents services publics communaux. « L’administration n’abandonnera pas ses personnels recrutés dans le cadre des contrats pré-emploi en particulier au niveau local », a-t-il tenu à souligner, tout en insistant sur la nécessité d’ « aller vers la spécialisation ». La formation de courte durée évoquée par Nouredine Bedoui a pour objectif le perfectionnement du personnel contractuel afin de lui permettre d’encadrer et de gérer les différents services publics des communes, notamment les bibliothèques, les piscines, les maisons de jeunes et les salles de cinéma. Par ailleurs, le ministre a annoncé l’ouverture d’un centre de formation à distance au profit des élus locaux et du personnel des collectivités locales, précisant que « la modernisation ne saurait se réaliser sans la promotion de la ressource humaine en lui assurant une formation de haut  Niveau ». « Tous les efforts consentis par le gouvernement vont dans le sens de la satisfaction des aspirations du citoyen », a-t-il dit, avant d’aborder la question de la sécurité et de la stabilité de l’Algérie, qu’il considère comme la priorité des priorités. Il n’a pas manqué à cet effet, à d’évoquer la situation trouble et chaotique prévalant dans certains pays voisins, sans les citer. Mais tout le monde comprendra qu’il a fait allusion à la Libye, au Mali et à la Tunisie dans un moindre degré. Haussant le ton et utilisant des propos que l’on pourrait facilement assimiler à un avertissement et une sérieuse mise en garde, il a rappelé que  « l’Etat ne permettra à quiconque de porter atteinte à la sécurité du citoyen, à la stabilité du pays et aux acquis du peuple algérien ». Selon lui, si les marches et les manifestations sont toujours interdites dans la capitale en vertu d’un texte de loi qui doit être respecté, l’objectif de cette interdiction est « le maintien de l’ordre public et la sérénité du citoyen », et non une volonté de restreindre le champ d’expression. Toujours concernant la question de la sécurité des personnes et des biens, le ministre de l’Intérieur a promis le renforcement de la couverture sécuritaire dans certaines communes dès la sortie de nouvelles promotions d’agents de l’ordre public », affirmant qu’  « à l’avenir, il n’y aura plus de nouvelles agglomérations sans structures publiques nécessaires ou postes de police ». Il a ensuite abordé le nouveau découpage administratif en assurant qu’en plus de la création de 10 wilayas déléguées au Sud,  d’autres sont prévues prochainement dans la région des Hauts Plateaux, et de procéder à terme à la promotion de ces wilayas déléguées en wilayas à part entière. Nouredine Bedoui a enfin consacré le reste de son intervention à la rationalisation des dépenses publiques à la faveur de la réduction de 4% des dépenses de fonctionnement, et de la réduction de 20% des  prestations téléphoniques et achats d’accessoires de 20%.

MM

Dernière modification le vendredi, 12 janvier 2018 19:50
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Quotidien indépendant d’information édité par la E.U.R.L. Hippone Edition et Communication.

Rédaction & Publicité : 6, Place Tarek Ibn Ziad - Annaba

Rédaction: Tél & Fax : 038.45.90.15

Publicité: Tél-Fax : 038 45.90.16

Bureau de Constantine : Maison de la Presse Tél/fax: 031.61.60.79 

Bureau de Souk-Ahras : 8, place de l’Indépendance (ex place Thagaste )
Tél - fax : 037 31.08.53

Bureau de Skikda : 6, Rue Mostefa Benboulaïd  - Tél : 038 76.57.85